Lancement du processus de généralisation du guichet numérique unique « rokhas.ma »

06 Avr 2019 à 00:01 regions
Lancement du processus de généralisation du guichet numérique unique « rokhas.ma »

La Direction générale des collectivités locales, relevant du ministère de l’Intérieur, a annoncé, vendredi à Casablanca, le lancement du chantier de généralisation du guichet numérique unique des autorisations d’urbanisme et des autorisations économiques « rokhas.ma », après une période d’expérimentation couronnée de succès dans la métropole.

L’objectif premier de la plateforme est de permettre une gestion numérique fluide, traçable et transparente des autorisations administratives à caractère urbanistique et économique, selon les explications fournies au cours d’une rencontre tenue au siège de la Wilaya de la région Casablanca-Settat consacrée à la présentation du processus de mise en oeuvre et d’opérationnalisation de ladite plateforme.

Le processus de traitement sera totalement dématérialisé et ce, du dépôt de la demande d’autorisation par le requérant jusqu’à sa signature électronique par le président de la commune concernée, en passant par les membres de la commission, qui instruisent de manière digitale les dossiers, enregistrent leurs observations et signent électroniquement leurs avis.

Lors de cette rencontre, le Wali, Directeur général des collectivités locales, Khalid Safir, a indiqué que ce chantier est un levier de simplification et de digitalisation des procédures, de renforcement de la traçabilité et d’amélioration du climat des affaires, conformément aux Hautes orientations du Roi Mohammed VI.

Un impact positif sur le climat d’affaires

Dans le but d’assurer l’adhésion des différents acteurs aux objectifs assignés et créer l’émulation entre les Communes afin d’améliorer la qualité des services aux usagers, a-t-il précisé, la Direction générale des collectivités locales publiera périodiquement un classement des communes en fonction de leurs délais moyens de traitement des demandes d’autorisation, qui sera disponible sur le site « www.dataurba.ma ».

Le président du Conseil de la commune urbaine de Casablanca, Abdelaziz El Omari, a loué, à cette occasion, cette initiative qui ne manquera pas d’avoir un impact positif sur le climat d’affaires et qui permettra de garantir une transparence totale et une grande fluidité en faveur d’un service optimal aux citoyens et aux investisseurs.

Cette rencontre régionale s’est clôturé par la présentation de recommandations liées notamment à l’usage de la langue arabe, au renforcement du contenu, à la mobilisation des ressources humaines adéquates et à la révision du cadre juridique, comme c’est le cas pour les Centre régionaux d’investissement.

La Fondation marocaine pour l'éducation financière adopte son plan stratégique 2019-2023