Des tensions internes mènent à la dissolution de la section d’El Hajeb du PJD

09 Août 2018 à 11:45 Partis
Des tensions internes mènent à la dissolution de la section d’El Hajeb du PJD

La section d’El Hajeb de Parti justice et développement (PJD) a été dissoute. La décision du secrétariat général de la Lampe a été prise suite à la situation de blocage que connait le parti au niveau local et qui dure depuis une dizaine d’années.

De plus, des tensions entre les membres de l’ancien et actuel secrétariat régional de la Lampe entravaient le travail de cette entité.  Abdelhak El Arabi, directeur général du PJD a qualifié cette décision de « normale » et que ça intervient « pour remettre de l’ordre » à l’intérieur du parti. Ce n’est pas la première fois que le parti de la Lampe prend une décision pareille, puisqu’à Mohammedia et Mediouna les antennes avaient été dissoutes à cause de divergences entre les membres de ses sections.

La décision a été approuvée par le secrétariat provincial, puis régional. « Je vais essayer d’accélérer le processus de remise en ordre interne, en collaboration avec le secrétaire régional. De toute manière cette opération ne prendra pas beaucoup de temps », rassure le directeur général.

Les PJdistes d’El Hajeb devront remplir de nouvelles fiches d’adhésion au parti. Une fois les « éléments indésirables » mis de côté, l’élection des instances aura lieu au niveau de la province d’El Hajeb.

Le MP se déchire à la veille de son congrès national