Algérie : Pic historique du divorce, une désunion toutes les 6 heures

09 Mar 2019 à 17:11 Monde
Algérie : Pic historique du divorce, une désunion toutes les 6 heures

Des statistiques récentes ont révélé que quelque 68.284 cas de divorce enregistrés en 2018 en Algérie contre 65.637 en 2017, soit un pic historique dans le pays.

Cette hausse “considérable” des cas d’union auxquelles fin a été mise, a été mise en avant par la spécialiste et experte juridique, algérienne Souad Kassâa.

Le taux de divorce a atteint “son plus haut niveau en Algérie depuis l’indépendance”, a fait savoir l’experte, notant que les instances des affaires familiales auprès des différents tribunaux du pays ont enregistré “une moyenne annuelle supplémentaire de plus de 5.000 affaires de divorce, soit un cas de divorce toutes les 6 heures”.

Elle a ajouté que 30% des divorces sont signalés parmi des couples nouvellement mariés et étaient prononcés après consentement des deux parties, sur décision de juge ou unilatéralement.

Commentant également ces chiffres, Abdelwahab Merabtine, imam et enseignant principal auprès de la direction des Affaires religieuses de Constantine, a souligné la nécessité de créer un comité scientifique qui regroupe les compétences universitaires ainsi qu’une instance auprès du conseil de la justice chargée des affaires familiales qui permettrait “de venir à bout des problèmes familiaux sans recourir au divorce”.

Algérie : Près de 200 arrestations durant les manifestations contre le 5e mandat de Bouteflika