Hervé Renard : « Je veux faire tomber les adversaires sur le terrain »

01 Mar 2019 à 14:07
Hervé Renard : « Je veux faire tomber les adversaires sur le terrain »

C’est une période décisive pour Hervé Renard. A l’approche de la Coupe d’Afrique des Nation qui se déroulera du 15 juin au 13 janvier en Egypte, le sélectionneur du Maroc a accordé un entretien à la Confédération Africaine de Football (CAF) dans lequel il revient notamment sur son palmarès, les favoris de la compétition, le stage de préparation des Lions ou encore sur les joueurs marocains susceptibles de figurer sur sa liste pour le match contre le Malawi et l’Argentine. 

Champion d’Afrique en 2012 et 2015 avec la Zambie et la Côte d’Ivoire, le technicien français connait bien le continent africain pour y avoir passé la majeure partie de sa carrière d’entraîneur. « Ce sont des souvenirs gravés à jamais dans mon cœur ! C’est indescriptible. Il faut le vivre. Je n’aurais jamais pensé travailler sur le contient africain et c’est grâce à Claude Leroy. Y a aussi un petit facteur chance dont j’ai bénéficié », a-t-il déclaré.

Conscient de la rude concurrence qui l’attend dans quelques mois, l’ancien de Lille qui estime que l’Egypte et le Sénégal sont les grands favoris, ne veut pas trop s’avancer. Malgré la difficulté, le coach des Lions se dit tout de même prêt à faire tomber ses adversaires sur le terrain.

Un challenge de taille

« En faisant preuve d’humilité, c’est très difficile de gagner une CAN et je sais de quoi je parle. Statistiquement, les amoureux du football savent que l’Egypte c’est un grand pays. Encore plus quand on peut compter sur Mohamed Sala. Et encore plus à domicile avec un fort soutien populaire. Cela va être très difficile pour tous leurs adversaires », explique-t-il.

« Quelle équipe possède aujourd’hui des qualités individuelles comme le Sénégal de Sadio Mané ou Koulibaly ? N’oublions pas aussi la Côte d’Ivoire de Nicolas Pépé et Serge Aurier, les champions en titre camerounais ou le Nigeria. Je préfère ne pas m’enflammer pour le Maroc et faire tomber les adversaires sur le terrain », ajoute-il.

De ce fait, celui qui a été élu meilleur entraîneur par la CAF pense déjà au stage de préparation des Lions qui aura lieu la dernière semaine du mois de mai. Cette période d’entraînement intensive se fera à Rabat, dans le nouveau centre de la Mâamoura. Une nouvelle qui semble réjouir le technicien.

« La fédération royale marocaine est en train de construire un centre technique national magnifique. C’est exceptionnel en qualité ! Sera-t-il fini à temps d’ici juin ? Je l’espère et pour le moment nous planifions notre préparation à Rabat. Sinon, on trouvera un plan B mais ce n’est pas d’actualité ».

Objectif classement FIFA

Déjà qualifié pour la compétition africaine, le Maroc affrontera le Malawi pour le match retour, le 23 mars prochain. Une rencontre à ne pas prendre à la légère, selon Renard, qui compte bien sur la victoire de ses poulains pour récolter des points, afin de gagner des places dans le classement FIFA.

De ce fait, l’ancien coach de la Zambie compte faire appel à de nouveaux Lions afin de leur donner une chance de prouver qu’ils ont leur place pour s’envoler en Egypte.

“Cela va permettre de voir certains joueurs qui n’ont pas beaucoup porté le maillot de l’équipe nationale. Sans compter l’Argentine, c’est le dernier rendez-vous officiel avant la préparation de la CAN au mois de juin. C’est important aussi de récolter des points pour le classement FIFA. C’est toujours difficile d’évoluer au Malawi ».

Interrogé sur l’absence de certains de ses joueurs tels que Achraf Hakimi, Youssef En-Nesyri ou encore Hamza Mendyl mis à disposition de la sélection U23 pour la confrontation décisive face à la RDC, Renard explique vaguement qu’il ne compte pas les laisser tous filer.

“On va faire un dernier point avec le sélectionneur des U23 et le DTN. Mais je ne les laisserai pas tous à dispositions contrairement à ce qui a pu être dit prématurément. Je prends les décisions sportifs et si je ne parle pas, il faut considérer que ce n’est pas officiel », estime-t-il.

Fier de ses Lions

Hervé Renard ne tarit jamais d’éloges sur ses joueurs qui évoluent dans différents championnats étrangers.
En pleine préparation de sa liste, le coach des Lions sait qu’il possède plusieurs pépites dans son équipe.

Questionné sur le cas Yunis Abdelhamid, auteur d’une belle saison avec Reims, Renard n’exclut pas la possibilité de le convoquer.
“Je l’ai eu récemment au téléphone et l’ai félicité pour l’excellente saison qu’il effectue. C’est un garçon qui réussit à s’imposer malgré le passage de la Ligue 2à la Ligue 1. Non seulement il est titulaire mais il est devenu une pièce maîtresse de cette équipe de Reims. Bravo à lui, il sera un apport précieux pour le Maroc ».

En ce qui concerne le cas Oussama Idrissi, qui a récemment choisi de porter les couleurs du Maroc, Renard se dit satisfait d’avoir rencontré « un joueur très professionnel ».

“Ma plus grosse satisfaction est d’avoir rencontré un joueur très professionnel lors de notre dernier stage. J’ai été impressionné par sa rigueur et son sens du collectif. Il a beaucoup de qualités et devrait évoluer dans un club encore plus important qu’actuellement. C’est une très bonne nouvelle ! A lui de s’imposer maintenant ». 

« On peut rivaliser avec l’Argentine »

Hervé Renard semble impatient de prendre part à la rencontre amicale entre le Maroc et l’Argentine, qui se déroulera à Tanger, le 26 mars prochain. Avec la possible participation de la star du FC Barcelone, Lionel Messi, le coach espère que la performance de ses Lions sera à la hauteur de leurs prestations lors du Mondial 2018 face à des équipes du même calibre.

 “Il va falloir faire les mêmes prestations que contre le Portugal et l’Espagne au Mondial 2018. Si on est à notre niveau, on peut rivaliser. Tout en sachant qu’ils ont un extraterrestre nommé Lionel Messi qui tout faire changer. C’est un match exceptionnel dans une carrière et pour le Maroc. Je suis sûr que les joueurs seront tous motivés », conclut-il.

Angel Di Maria convoqué pour prendre part à la rencontre Maroc-Argentine