L’accord de paix pour la Centrafrique reporté à mardi

04 Fév 2019 à 17:19 Monde
L’accord de paix pour la Centrafrique reporté à mardi

La cérémonie de paraphe de l’accord de paix pour la Centrafrique qui devait avoir lieu dimanche à Khartoum (Soudan) à été reportée à mardi 5 février. Motif: un contre-temps avec les agendas des chefs d’Etats qui doivent être présents.

Après s’être accordé samedi sur le texte de paix en Centrafrique, la signature de l’accord devait avoir lieu le lendemain. Seulement, l’organisation a été reportée à cause des calendriers de certains dirigeants africains, notamment du président soudanais, Omar El Béchir. Ce dernier fait face à une vive contestation populaire déclenchée suite à la hausse des prix du pain.
Samedi, l’Union africaine a annoncé que le gouvernement centrafricain et les groupes armés ont réussi à trouver un accord en dix jours des négociations de Khartoum. Le gouvernement centrafricain et les 14 groupes armés présents lors des négociations ont pu parapher le texte de l’accord mais une signature officielle doit toujours avoir lieu à Bangui, la capitale centrafricaine pour la mise en application.

Beaucoup d’espoirs reposent sur cet accord de paix, le huitième en son genre depuis 2013. Le dernier en date signé en juin 2017 avait résisté seulement 24 heures.

Venezuela: Nicolas Maduro demande de l'aide au pape François