Youssef Ghezoum, une étoile marocaine qui brille à Hollywood

20 Juil 2018 à 13:15 Société
Youssef Ghezoum, une étoile marocaine qui brille à Hollywood

Le rêve américain existe bel et bien, en tout cas pour Youssef Ghezoum. Ce marocain, natif de Marrakech, est devenu, au fil des années, un compositeur de musique de films de renommée internationale. Vivant entre Bruxelles et Los Angeles, il a ainsi travaillé avec les plus grands réalisateurs de longs métrages à Hollywood.

Aujourd’hui, il  décide de revenir à son pays d’origine pour rencontrer les amoureux et amateurs de la musique et du cinéma et partager avec eux son expérience professionnelle et humaine dans le domaine de l’audiovisuel. Dans un Master Class organisé dans les locaux de la Fondation Hiba à Rabat, le quadragénaire de formation musicale explique aux étudiants du cinéma et d’art dramatique l’importance de la musique dans les films.

Dès son plus jeune âge, Youssef Ghezoum s’intéresse à la musique dans tous ses styles. Adolescent, il tente de percer dans la musique en reprenant des morceaux de rock avec son groupe « Marrakech ».

A 20 ans, il décide de quitter le Maroc pour la Belgique, où il intègre naturellement l’académie de musique de Jette à Bruxelles. Il y apprend ainsi les règles de bases de la musique, le solfège et les techniques de composition et de mixage.  « Mon ambition était d’apprendre à maîtriser l’orchestration et l’harmonie. Et j’avais déjà en tête l’idée d’allier mes deux passions : la musique et le cinéma. Alors je me suis lancé, et je ne le regrette toujours pas ! » confie Youssef.

Après quatre années de dur labeur, il décroche un stage dans l’une des plus célèbres maisons de production, « Creative Future », à l’origine des effets spéciaux et des musiques d’Harry Potter et  Terminator. Il y fait ses preuves!

Désormais, le rêve américain n’est plus qu’à quelques pas de lui. Il décide de partir à l’aventure au pays où rien n’est impossible. Il rencontre ainsi, à Hollywood, des compositeurs prestigieux tels que Brian Tyler à l’origine de la musique de « Fast & Furious », et surtout Hans Zimmer, compositeur des musiques de « Pirates des Caraïbes » ou encore « Kung Fu Panda ».

Son rêve devient réalité lorsqu’il collabore à la réalisation de la musique de « Full Love », un film joué et réalisé par  le célèbre acteur et compositeur belge, Jean-Claude Van Damme. Après quelques années dans les studios d’Hollywood où l’artiste acquiert des connaissances plus approfondies dans la musique des films, Youssef n’oublie pas son deuxième pays de cœur et retourne en Belgique. Il travaille alors avec des jeunes réalisateurs dans son studio Sounscore à Bruxelles sur des documentaires, des courts métrages et des bandes annonces de films européens. «J’utilise principalement l’informatique musicale, dont les effets me permettent de gérer la puissance d’un grand orchestre tout en maîtrisant des budgets accessibles à de jeunes réalisateurs. » dit-il.

Aujourd’hui, Youssef Ghezoum ne cesse de se fixer de nouveaux objectifs, espérant trouver sa place dans son milieu et construire une réelle carrière. Son nouveau rêve : mettre la symphonie harmonieuse de la musique marocaine au service des musiques de films américains pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Orientation scolaire et vision stratégique 2015-2030