Facebook recrute l’ex vice-Premier ministre britannique

19 Oct 2018 à 17:20 Monde
Facebook recrute l’ex vice-Premier ministre britannique

Facebook a recruté l’ancien vice-premier ministre britannique, Nick Clegg, en tant que directeur des affaires mondiales et de la communication, selon le Financial Times. Une annonce ensuite confirmée par Nick Clegg, mais pas encore par le réseau social.

Nick Clegg doit remplacer Elliot Schrage, parti après le scandale du Cambridge Analytica en juin dernier, après 10 ans de loyaux services. Le Britannique a publié un long message sur son compte Facebook pour annoncer le début de ses fonctions au sein du géant des réseaux sociaux à la Silicon Valley.

« Je suis ravi de rejoindre Facebook. Après presque vingt ans de vie politique européenne et britannique, c’est une nouvelle aventure passionnante pour moi. » a-t-il déclaré sur son profil.

L’ancien chef de file du parti libéral démocrate (LibDem) prendra ses fonctions dès janvier, et aura pour mission de remettre à flot l’image de marque de Facebook qui a pris un sacré coup après de nombreux scandales de vol et d’utilisation de données personnelles.

« Après avoir longuement parlé à Mark (Zuckerberg) et Sheryl (Sandberg) au cours des derniers mois, j’ai été frappé de constater que l’entreprise est engagée dans une aventure qui entraîne de nouvelles responsabilités non seulement pour les utilisateurs des applications de Facebook, mais pour la société en général » a écrit le nouveau directeur de la communication et des affaires mondiales du groupe composé non seulement de Facebook mais également de WhatsApp, Oculus et Instagram.

Facebook n’a pas choisi ce candidat par hasard, car en plus d’être un brillant communicateur, Nick Clegg a été aussi négociateur des questions commerciales à la Commission européenne, ce qui confère une expertise en matière de négociations surtout sur le terrain européen. Une expertise qui se révèlera très appréciée pour le brûlant dossier des données personnelles en Europe.

La Chine ambitionne de créer une Lune artificielle