Affaire Khashoggi: Le consulat d’Arabie Saoudite va être (enfin) fouillé

15 Oct 2018 à 13:19 Monde
Affaire Khashoggi: Le consulat d’Arabie Saoudite va être (enfin) fouillé

Le consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul va être finalement perquisitionné, lundi 15 octobre, par les autorités turques, dans le cadre de l’affaire du journaliste saoudien disparu le 2 octobre.

C’est officiel, presque quinze jours après la disparition de Jamal Khashoggi, journaliste opposant au régime de Ryad, après son rendez-vous au consulat d’Arabie Saoudite, les enquêteurs turcs vont pouvoir entrer dans l’enceinte de la zone saoudienne.

Pourtant, peu après que l’affaire ait éclaté, le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane avait donné son accord afin que la police turque puisse entrer, et l’Arabie Saoudite de confirmer cela mais depuis les enquêteurs n’ont pas pu accéder au consulat.

Selon des sources proches du dossier, le journaliste aurait été torturé et tué à l’intérieur du consulat où a été dépêchée une équipe de quinze agents saoudiens à cet effet. Même le président américain assure que plus personne ne le reverra de sitôt.

De leur côté, la France, l’Allemagne, et l’Angleterre ont demandé à l’unisson, une « enquête crédible » de la part de Ryad et d’Ankara.

Selon la chaîne de télévision NTV, les locaux du consulat seront perquisitionnés lundi en début de soirée, par des équipes saoudiennes et turques qui opéreront de manière conjointe.

Dimanche au soir, le roi Salmane a échangé avec le président turc Recep Tayyip Erdogan. Selon le ministère des Affaires Etrangères, le roi Salmane aurait déclaré que « personne ne peut porter atteinte à la solidité des relations avec la Turquie sœur ».

Allemagne: le camp Merkel accuse un échec cuisant en Bavière