« Littératures Itinérantes » souhaite réconcilier les jeunes avec la littérature

hespress avec 06 Oct 2018 à 23:00 Festivals
« Littératures Itinérantes » souhaite réconcilier les jeunes avec la littérature

L’événement culturel « Littératures itinérantes » a été lancé, samedi 6 octobre à Casablanca, avec la participation de quarante poètes, écrivains et nouvellistes, arabophones et francophones, nationaux et internationaux.

Cette manifestation est la deuxième du genre après la première édition tenue au « Quai des créateurs » en octobre 2017 à la marina de Salé et qui avait réuni quarante auteurs et écrivains, 17 éditeurs et plus de 3.000 visiteurs.

La directrice des éditions Yomad, Nadia Essalmi a estimé que cette édition ambitionne de contribuer à promouvoir l’écriture et la création littéraire chez les jeunes.

Cet événement culturel répond à l’idée et à la volonté de réconcilier les gens avec les livres et la lecture en leur offrant l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les auteurs, a-t-elle ajouté, relevant que la quasi-totalité des maisons d’éditions marocaines proposent leurs publications au grand public.

Cette nouvelle édition de « Littératures itinérantes », organisée par les éditions Yomad, se caractérise par la distinction des lauréats du concours de la nouvelle dédié aux jeunes de 18 à 30 ans avec un jury composé de Yasmine Chami (Présidente du jury) (professeur universitaire et écrivaine), Amina Achour (professeur universitaire et écrivaine), Aicha Bassry (poétesse et écrivaine), Rachid khaless (professeur universitaire et écrivain), Abdelkader Chaoui (écrivain) et Belaid Bouimid (journaliste).

Festival national des amateurs du théâtre: La pièce "Camouflage" rafle 4 des 8 Prix