Influenceurs de l’ombre ! La Rabita Mohammadia des Ouléma contre-attaque

Influenceurs de l’ombre ! La Rabita Mohammadia des Ouléma contre-attaque
dimanche 18 avril 2021 - 22:00

Dans le cadre des efforts pour la promotion de la tolérance, la modération et la résilience parmi les internautes, jeunes ou moins jeunes des plus fragiles, le Maroc compte interagir avec les influenceurs bloggeurs ou autres instagrameurs, pour lutter contre l’extrémisme, religieux et le terrorisme afin combattre les messages et autres discours obscurantistes sur les réseaux sociaux.

L’initiative, issue de la Rabita Mohammadia des Ouléma, étaie l’idée de diffuser les vrais valeurs de l’islam qui sont les plus aptes aux interactions sociales complexes et notamment à la tromperie afin de lutter et de démanteler le discours extrémiste et contrer ainsi les activités des djihadistes opérant sur les réseaux sociaux, à travers des influenceurs et autres autodidactes ayant créé une communauté hors de contrôle des Institutions constitutionnelles, religieuses et autres les combattant. Pour la Rabita, privilégiert le développement de la pensée critique et la création d’opportunités pour l’inclusion sociale des jeunes sont-là, autant de façons concrètes de prévenir l’extrémisme violent par l’initiation aux médias, aussi a-t-elle décidé d’aller au front.

Dans cette perspective Hespress s’est rapproché de, Ahmed Abbadi, secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Ouléma et membre de plusieurs instances constitutionnelles du royaume, qui passe pour être un maître dans la déconstruction du discours extrémiste et qui a déclaré : « Selon une étude réalisée il y a trois ans, il a été constaté que les jeunes sont absorbés par les sites de médias sociaux. En classe, en famille dans le temps et l’espace, ils pensent à Facebook, Instagram et autres sites de leur préférence ». Aussi, existe-t-il une influence manifeste qui se propage au sein de la nouvelle génération. Et Abbadi de poursuivre en affirmant : « cette dynamique est apparue avec l’émergence de pionniers de plus en plus influents et qui comptent au bas mots entre 260 millions et 280 millions d’adeptes ou followers ».

L’initiation aux médias étant, à l’idéal certes, un domaine éducatif et culturel pour améliorer la compréhension entre les personnes issues de milieux aux courants religieux et culturels différents, il ne faudrait pas, pour autant, que cela déborde vers d’autres formes d’extrémismes. C’est plutôt une occasion de développer des initiatives de consolidation de la paix en luttant contre la polarisation qui engendre souvent des affrontements violents sur fond identitaire.

Selon le Secrétaire général, le mécanisme adopté par la Rabita pour contrecarrer l’obscurantisme, repose sur trois piliers : « nous devons donc concevoir, un discours qui aille dans le sens des attentes des jeunes, un langage clair et les éléments attractifs de l’esthétique de la présentation ». Abbadi, a en outre précisé que « parler de vaccination et de prévention n’est déjà plus d’actualité dans un système pour le moins dépassé et la seule solution est d’édifier ou de développer un système immunitaire harmonieux, sentimental, intellectuel». Abbadi a indiqué le rôle primordial que les grandes institutions pourraient avoir dans le domaine de la recherche et de la science :  « un rôle d’alignement fonctionnel avec les jeunes », une sorte de « partenariat positif tout d’accompagnement plutôt que d’une tutelle ».

Le programme de la Rabita selon Ahmed Abbadi repose sur trois dimensions : Le premier est un contenu intellectuel qui doit faire l’objet d’une formation, puis une dimension émotionnelle liée à la créativité. Il a expliqué que, dans ce contexte, une coopération a été établie avec des spécialistes en psychologie sur la manière de lancer cette créativité pour faire de l’entrepreneuriat chez les jeunes. Quant à la troisième dimension, selon Abbadi, c’est la dimension technique, et elle est liée à la configuration des comptes et du produit numérique.

Ahmed Abbadi Extrémisme Influenceurs Lutte Rabita Mohammadia des Oulémas
Monde
Un jour dans le monde
dimanche 9 mai 2021 - 00:48

Un jour dans le monde

Monde
Algérie : 7 détenus du Hirak en grève la faim
samedi 8 mai 2021 - 21:11

Algérie : 7 détenus du Hirak en grève la faim

Monde
Levée des brevets de vaccins: Macron et Merkel contre-attaquent
samedi 8 mai 2021 - 18:01

Levée des brevets de vaccins: Macron et Merkel contre-attaquent

Monde
Coronavirus: L'UE se dote d'un nouveau contrat avec Pfizer-BioNTech avec 1,8 milliard de doses à la clé
samedi 8 mai 2021 - 15:05

Coronavirus: L'UE se dote d'un nouveau contrat avec Pfizer-BioNTech avec 1,8 milliard de doses à la clé

Monde
Commémoration du 8 mai 1945 : la France met à l'honneur un goumier marocain âgé de 103 ans
samedi 8 mai 2021 - 03:36

Commémoration du 8 mai 1945 : la France met à l'honneur un goumier marocain âgé de 103 ans