Russie/Ukraine: Joe Biden et Angela Merkel font front commun

Russie/Ukraine: Joe Biden et Angela Merkel font front commun
mercredi 14 avril 2021 - 21:53

Le président américain Joe Biden et la chancelière allemande Angela Merkel ont tous deux consentis à demander à la Russie de « réduire » des milliers de troupes stationnées aux frontières avec l’Ukraine. Cette initiative des deux poids lourds intervient au lendemain d’un entretien téléphonique entre le chef d’Etat américain et son homologue russe.

Lors d’un entretien téléphonique mercredi, Joe Biden et Angela Merkel se sont mis d’accord pour adopter la même ligne face à la Russie, au lendemain d’une conversation téléphonique avec Vladimir Poutine, durant laquelle les deux chefs d’Etats ont voulu améliorer leurs relations notamment sur les sujets d’intérêt commun.

Biden et Merkel doivent demander à la Russie « de réduire ses récents renforcements de troupes » à la frontière orientale de l’Ukraine, pour envisager « une désescalade » au moment où l’Ukraine revoit se passer le scénario de la guerre au Dombass et l’annexion de la Crimée par Moscou, a indiqué le porte-parole d’Angela Merkel dans un communiqué.

Dans la matinée, la ministre de la Défense allemande Annegret Kramp-Karrenbauer avait accusé la Russie de « provocation » dans le dossier ukrainien et indiqué que le dossier était suivi « avec inquiétude », jetant un pavé dans la mare.

Les relations entre Moscou et Berlin se sont beaucoup détériorées ces dernières années, mais l’Allemagne semble souffler le chaud et le froid dans son approche vis à vis de la Russie.

Ainsi, si elle accuse Moscou d’avoir piraté le Parlement allemand, et même les réseaux de la chancelière, tout en condamnant l’emprisonnement de l’opposant russe, Alexeï Navalny (qui a été soigné en Allemagne pendant plusieurs mois après une tentative d’empoisonnement, ndlr), Berlin reste néanmoins attachées au projet Nordstream 2 et ce, malgré les réticences de la France.

« Nous allons tout entreprendre pour que les choses ne dégénèrent pas », a ajouté Annegret Kramp-Karrenbauer. Et c’est ce dossier qui a été au centre du voyage du chef de la diplomatie américaine en Europe, à Bruxelles cette semaine.

Mercredi, les ministres de la Défense des trente pays membres de l’Otan ont évoqué lors d’une réunion en visioconférence autour du chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, ce dossier qui connait un regain de tensions suite à l’envoi par Moscou de milliers de soldats aux frontières avec l’Ukraine tout en affirmant ne pas chercher la guerre.

Pour tenter d’apaiser les tensions sans pour autant créer une relation de « confiance », selon les propos de la porte parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, le président démocrate est même allé à proposer un sommet USA-Russie à Vladimir Poutine, organisé dans un pays tiers.

« Il est encore prématuré de parler de cette rencontre de manière concrète. C’est une nouvelle proposition qui va être étudiée », a indiqué à la presse Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe, au lendemain de la conversation téléphonique des deux présidents.

Les relations entre les Etats-Unis et la Russie ne sont pas prêtes de tourner vers une confiance ou une sorte de cordialité, surtout suite aux accusations d’ingérences dans les présidentielles, l’emprisonnement de l’opposant Navalny et enfin, les propos de Joe Biden envers Vladimir Poutine, en le qualifiant de « tueur ».

Allemagne Angela Merkel États Unis Frontière Joe Biden Russie Soldats Ukraine USA Vladimir Poutine
Monde
Algérie: Le Hirak des étudiants bloqué, les droits de l'Homme bafoués
mardi 11 mai 2021 - 22:16

Algérie: Le Hirak des étudiants bloqué, les droits de l'Homme bafoués

Monde
Coronavirus : L’OMS classe le variant indien comme « préoccupant »
mardi 11 mai 2021 - 10:41

Coronavirus : L’OMS classe le variant indien comme « préoccupant »

Monde
Mort de Michel Fourniret, «l'Ogre des Ardennes»
mardi 11 mai 2021 - 02:53

Mort de Michel Fourniret, «l'Ogre des Ardennes»

Monde
Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière
lundi 10 mai 2021 - 17:49

Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière

Monde
Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
lundi 10 mai 2021 - 09:45

Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca