Arribat Center Vs Propriétaires : Le conflit porté devant la justice

Arribat Center Vs Propriétaires : Le conflit porté devant la justice
mardi 13 avril 2021 - 08:36

Le centre commercial à Rabat, « Arribat Center », et les locataires des magasins sont en conflit en ces temps de crise sanitaire. Foncière Chellah, spécialisée dans l’acquisition, le développement et la monétisation d’actifs immobiliers tertiaires locatifs, qui a développé le centre commercial, a intenté des procédures judiciaires contre un certain nombre de locataires pour non-paiement des redevances du loyer.

Le tribunal de commerce de Rabat a ainsi rendu sa décision pour vider plusieurs magasins dont les locataires ne se sont pas acquittés de leurs loyers durant ces derniers mois. Une décision qui ne passe pas! 

Durant ces deux dernières semaines, les locataires concernés ont indiqué dans un communiqué avoir reçu plusieurs avis de la part du tribunal de commerce de Rabat les invitant à vider les lieux. « Mais le commerce a été impacté par la pandémie d’un côté, et le loyer d’un autre côté, et qui est estimé à 60.000 dhs pour les magasins de petite et moyenne superficie, et dépasse les 200.000 dhs pour les grandes superficies».

Le prix n’a pas changé malgré « les mesures de sécurité sanitaire imposées par les autorités et qui ne permettent pas d’accueillir plus de 50% de la clientèle à l’intérieur du centre commercial », explique la même source, ainsi que « la baisse de 50% des places au parking ou encore la baisse du pouvoir d’achat des clients à cause des répercussions de la pandémie qui a impacté l’économie nationale ».

Malgré tout cela, les locataires n’ont pas le droit de recourir à la justice pour demander une révision du montant loyer, précisent-ils dans le même communiqué. Ils ont signé un protocole d’accord avec la direction d’Arribat Center qui leur a permis de bénéficier de l’exemption du paiement du loyer pendant la période du confinement sévère (3 mois en 2020). Cet accord les a également privés du droit d’exiger toute forme de réduction ou de révision du loyer pendant la durée de l’état d’urgence sanitaire. Les commerçants concernés estiment être « otages de cet accord qu’ils ont signé sous la pression ».

Face à cette situation, les commerçants au sein du centre commercial situé au quartier Agdal à Rabat, sont en train « d’étudier cette affaire afin de lancer diverses formes de protestation, allant de la fermeture d’une demi-heure par jour pendant une semaine, pour passer à une heure par jour et puis une paralysie complète à travers une fermeture totale ». 

Selon eux, Arribat Center compte parmi les premiers centres commerciaux au Maroc et contribue au développement local, à l’emploi de la main-d’œuvre à travers les magasins. Ils considèrent également que ce centre commercial est un espace de divertissement pour les habitants de Rabat et ses visiteurs. Sauf que « la mauvaise gestion et la congestion » que vit le centre peut conduire à « l’échec de cet important projet ». 

Arrivé devant la justice, Arribat Center s’explique

Pour avoir les deux versions des faits, Hespress a pu obtenir la déclaration du top management sur cette affaire qui est arrivée devant la justice.

Dans un premier temps, la direction d’« Arribat Center » a souligné que la pandémie a eu « un impact négatif sur l’économie mondiale et sur la mobilité économique, et de ce fait, elle aura des répercussions sociales ». Pour le centre commercial, « le Maroc ne constitue pas une exception, et Foncière Chellah ressent aussi l’impact de cette crise ».

La direction du centre commercial a en outre indiqué que l’établissement était conscient dès le début de ce que les mesures de précaution sanitaire impliqueraient.

«Nous étions donc devant deux obligations de base. Le premier engagement, l’application de mesures de précaution pour assurer la sécurité des employés et des clients. Le deuxième engagement est comment maintenir le dynamisme commercial existant au centre commercial », soutient le top management d’Arribat Center. 

Plusieurs facilités ont été accordées, précise la direction du centre commercial, notamment «l’exonération du loyer pour tous les locataires pendant les 3 mois du confinement au cours de l’année 2020, ainsi que la reprogrammation de certains magasins du centre commercial ». 

«Plus de 90 % des locataires de magasins et de nos partenaires se sont engagés à respecter leurs obligations, y compris le paiement du loyer mensuel », rappelle-t-elle. 

Malgré les répercussions de la pandémie sur l’activité économique, la direction du centre commercial a confirmé que les chiffres enregistrés en termes de nombre de visiteurs et de dynamisme commercial depuis la levée partielle du confinement  «restent proches de ceux enregistrés avant la pandémie ».

La même source a ajouté que de nouvelles marques « ont rejoint le centre commercial ces derniers mois et nous ont fait confiance malgré les mesures de précaution mises en place ». 

La direction générale du centre explique de même qu’«Arribat center est une institution citoyenne qui veut toujours accompagner tous les magasins, et leur fournir toutes les facilités possibles pour surmonter cette crise»

 « Nous travaillons dur avec tous les moyens et capacités disponibles pour attirer le plus grand nombre de clients. Par exemple, nous réalisons et maintenons en permanence des activités de publicité et de promotion pour les expositions de tous les magasins visant à servir et à informer nos estimés partenaires et clients », fait également valoir la direction.

Arribat Center Centre commercial Conflit Covid-19 Foncière Chellah Loyer Pandémie Rabat Tribunal de commerce
Monde
Un jour dans le monde
dimanche 9 mai 2021 - 00:48

Un jour dans le monde

Monde
AstraZeneca: la France recense deux nouveaux cas de thromboses, dont un décès
dimanche 9 mai 2021 - 00:10

AstraZeneca: la France recense deux nouveaux cas de thromboses, dont un décès

Monde
Algérie : 7 détenus du Hirak en grève la faim
samedi 8 mai 2021 - 21:11

Algérie : 7 détenus du Hirak en grève la faim

Monde
Levée des brevets de vaccins: Macron et Merkel contre-attaquent
samedi 8 mai 2021 - 18:01

Levée des brevets de vaccins: Macron et Merkel contre-attaquent

Monde
Coronavirus: L'UE se dote d'un nouveau contrat avec Pfizer-BioNTech avec 1,8 milliard de doses à la clé
samedi 8 mai 2021 - 15:05

Coronavirus: L'UE se dote d'un nouveau contrat avec Pfizer-BioNTech avec 1,8 milliard de doses à la clé