Couvre-feu, impôts … Les patrons des cafés et restaurants suspendent leur grève du 9 avril

08 Avr 2021 à 10:48 Société
Couvre-feu, impôts … Les patrons des cafés et restaurants suspendent leur grève du 9 avril

L’Association des patrons de cafés et restaurants du Maroc a annoncé la suspension, pour le moment, de sa grève nationale prévue le 9 avril. Cette annonce intervient suite à des réunions tenues par le bureau national de l’association et plusieurs institutions gouvernementales.

A ce propos, l’Association des patrons de cafés et restaurants du Maroc rappelle les nombreuses rencontres qu’elle a tenues avec des responsables du gouvernement et qui l’ont conduite à reconsidérer sa décision relative à la grève nationale.

Elle dénonce toutefois la décision d’imposer un couvre-feu nocturne pendant le mois de Ramadan. Une décision qui contraint les professionnels du secteur à fermer boutique pendant tout un mois, les mettant ainsi dans une situation très délicate, notamment les petits employés (serveurs, plongeurs, femmes de ménage …).

Le bureau national a ainsi indiqué qu’une réunion a eu lieu le 6 avril avec des représentants du ministère de l’Industrie et du commerce, qui ont promis de tout mettre en place pour la tenue d’une rencontre conjointe avec le Bureau national et les différentes institutions concernées par le secteur.

Une autre réunion a eu lieu le mercredi 7 avril entre le bureau national de l’association et la Direction générale des impôts (DGI), au cours de laquelle le directeur général de la DGI a affirmé qu’il sera procédé à un allègement des contraintes que rencontrent les professionnels du secteur, dont les impôts liés à la DGI, rappelle encore l’Association.

Le même jour, soit le 7 avril, une autre rencontre a réuni le bureau national de ladite association et le département des finances au ministère de l’Intérieur, au cours de laquelle les représentants de la direction générale des finances ont affirmé leur volonté de résoudre les problèmes toujours en suspens et qui concernent les impôts et taxes des collectivités locales.

Ainsi, et en prévision de la réunion prévue ce jeudi 8 avril entre le bureau national de l’association et le ministère de l’emploi, le conseil national de l’association des patrons de cafés et restaurants du Maroc a tenu une rencontre à distance le mercredi 7 avril au cours de laquelle il a débattu des conclusions des différentes réunions tenues cette semaine, et a donc décidé de suspendre sa grève du 9 avril.

Cela dit, l’association refuse catégoriquement la décision gouvernementale d’imposer un couvre-feu nocturne durant le mois sacré du Ramadan (de 20H à 6H), et tient comme responsable le gouvernement du « statut quo des professionnels et employés du secteur et de toute dégradation et tension sociale que connaîtra notre pays à l’avenir ». 

Il convient de rappeler que fin mars dernier, les patrons des cafés et restaurants au Maroc ont opté pour l’escalade en annonçant une grève nationale de 48H. Cette décision était intervenue alors que l’Association des cafés et restaurants du Maroc, avait déjà mis en garde l’exécutif contre les problèmes qui se posent devant les professionnels du secteur (charges, révisions fiscales, impôts, mesures restrictives …), mais sans pour autant avoir une suite.

« Les propriétaires de cafés et de restaurants sont désormais incapables de faire face aux redevances fiscales qui leur sont imposées par les collectivités locales, et ils s’étonnent que les autorités gouvernementales n’interviennent pas pour les aider dans cette situation sans oublier le couvre-feu imposé à 21H« , déplorait  il y a un an déjà l’Association.

Fermeture des cafés et restaurants pendant le Ramadan : Le ministère de l'Industrie promet un soutien aux professionnels du secteur