Palestine: L’agence onusienne salue la reprise des aides américaines en faveur des réfugiés

08 Avr 2021 à 10:54 Monde
Palestine: L’agence onusienne salue la reprise des aides américaines en faveur des réfugiés

Après l’annonce par le président américain Joe Biden de la reprise de l’aide américaine aux Palestiniens, l’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés Palestiniens (Unrwa) a salué cette décision qui intervient au moment où la vaccination contre le coronavirus reste toujours en retard dans la bande de Gaza.

Le Commissaire général de l’Unrwa, Philippe Lazzarini, « accueille favorablement la reprise du financement et exprime sa gratitude pour le renouvellement des relations entre son agence et les Etats-Unis (…) qui intervient à un moment critique », a-t-il écrit dans un communiqué au lendemain de la réactivation de l’aide américaine.

Et d’ajouter que l’Unrwa et les Etats-Unis sont des partenaires historiques, et que cette nouvelle rend « heureuse » cette agence onusienne « car une fois de plus nous nous associerons aux Etats-Unis pour fournir une assistance essentielle à certains des réfugiés les plus vulnérables du Moyen-Orient et remplir notre mandat consistant à éduquer et à fournir des soins de santé primaires à des millions de réfugiés chaque jour ».

Tranchant avec la position de son prédécesseur, Donald Trump qui avait arrêté ces aides financières justifiant qu’en retour les Palestiniens n’avaient pas de respect et de considération pour les Etats-Unis, la nouvelle administration américaine a souhaité reprendre une position traditionnelle conforme à la diplomatie internationale pratiquée depuis nombre d’années sur la question du conflit israélo-palestinien.

Sous la présidence Trump, ces aides aux réfugiés palestiniens ont également beaucoup baissé, mais avec la décision de Joe Biden, le montant alloué a renoué avec ceux pratiqués précédemment. A présent, Washington contribuera avec 235 millions de dollars.

Ce montant sera néanmoins réparti entre différentes missions, dont la majeure partie est consacrée à l’agence de l’Unrwa avec 150 millions de dollars pour les 5 millions de réfugiés palestiniens. Par ailleurs 75 millions de dollars seront consacrés au le développement et l’économie de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, et 10 millions de dollars pour le processus de paix.

Selon Lazzarini, l’aide va permettre de soutenir ses 700 écoles fréquentées par un demi-million d’enfants et ses 150 dispensaires qui fournissent 8,5 millions de consultations par an.

« La contribution américaine intervient à un moment critique, alors que nous continuons à nous adapter aux défis que présente la pandémie du Covid-19. Nous encourageons tous les Etats membres à contribuer à l’Unrwa », a déclaré ajouté la même source.

Al Sissi: Toutes les options sont "ouvertes" face à la crise du barrage de la Renaissance