Hajja Hamdaouia : Obsèques et émotions, les Marocains disent adieu à une icône de la chanson marocaine

05 Avr 2021 à 23:30 Culture
Hajja Hamdaouia : Obsèques et émotions, les Marocains disent adieu à une icône de la chanson marocaine

C’est un ultime hommage pour une dame qui aura marqué bien des générations. Hajja Hamdaouia s’est éteinte dans la nuit du dimanche au lundi, laissant derrière elle un riche héritage musical marocain et de nombreux marocains qui pleurent sa disparition.

Les funérailles de Hajja Hamdaouia, décédée à l’âge de 91 ans, ont eu lieu ce lundi, après la prière funéraire à la mosquée de Haj Ali Houari.

Entourée de ses proches, ses voisins, artistes et fans incontestés venus par centaines, Hamdaouia a été inhumée au cimetière Achouhada, dans une émotion palpable qui témoigne de l’admiration dont elle faisait l’objet.

Hamdaouia était gravement anémique et devait recevoir des transfusions sanguines à l’hôpital deux fois par mois. Jeudi dernier, l’artiste marocaine a été admise à l’unité de soins intensifs d’un hôpital de Rabat, où elle est décédée lundi après-midi.

Les paroles de Hamdaouia étaient fortement engagées politiquement. Sa musique était une combinaison moderne d’aïta et de chaabi, deux genres musicaux marocains.

De nombreux musiciens marocains ont fait leurs propres versions de ses chansons, qui sont considérées comme des classiques de la pop.

En août de l’année dernière, Hamdaouia a annoncé qu’elle arrêterait de faire de la musique en raison de ses problèmes de santé. «Je suis fatiguée, je ne peux plus faire ça», a-t-elle déclaré lors de la conférence de presse annonçant la fin de sa carrière.

Fès : La créativité chez les jeunes talents à l'honneur au 19è festival national du film éducatif