Russie: L'opposant Navalny en grève de la faim pour réclamer des soins

Russie: L'opposant Navalny en grève de la faim pour réclamer des soins
mercredi 31 mars 2021 - 17:36

L’avocat et opposant russe, Alexeï Navalny, détenu dans une colonie pénitentiaire pour deux ans et demi, a annoncé mercredi qu’il commençait une grève de la faim après une dégradation de sa santé.

Le militant anti-corruption qui donne de ses nouvelles régulièrement à travers ses réseaux sociaux, notamment Instagram, a annoncé le début d’une grève de la faim après qu’on lui ait refusé de voir un médecin et de recevoir un traitement adéquat.

« Je déclare une grève de la faim pour demander l’application de la loi et pour qu’on laisse un médecin venir me voir », a-t-il dit. L’opposant disait souffrir de mal de dos le 26 mars, et son état de santé s’est dégradé les jours qui ont suivi.

« J’ai très mal au dos, sans pouvoir me plier ni me redresser » s’était-il plaint, disant n’avoir reçu qu’une seule fois quelques cachets d’anti-inflammatoires pour alléger sa douleur.

A cause de son mal de dos qui le cloue au lit, l’opposant s’est vu recevoir plusieurs avertissements dont certains pour le motif de ne pas avoir assisté aux exercices physiques matinaux obligatoires.

Mercredi, M. Navalny a affirmé que son mal de dos s’est déplacé vers la jambe. « Des zones de ma jambe droite et maintenant de ma jambe gauche ont perdu leur sensibilité. Blagues à part, c’est ennuyeux », a-t-il dit sur Instagram.

Le militant anti-corruption et bête noire du Kremlin, a affirmé également avoir reçu « six avertissements en deux semaines », et avoir fait l’objet de « vingt rapports » disciplinaires pour s’être « levé de son lit 10 minutes » trop tôt ou encore un « refus de participer » aux exercices matinaux.

Navalny qui dénonce  la « torture » qu’il subi dans ce centre pénitencier où il est censé passer deux ans et demi, a indiqué qu’il pouvait être mis en cellule disciplinaire après ces rapports. Et ce truc n’est pas commode : les conditions de détention y sont proches de la torture », a-t-il déclaré.

Il a également fait part des autres formes de « torture » auxquelles ils est soumis, notamment en le privant de son droit à l’accès à un médecin, aux médicaments, et sa privation de sommeil en le réveillant « huit fois par nuit ».

M. Navalny, est placé en détention dans le camp de Pokrov, 100 km à l’est de Moscou, un centre réputé comme l’un des plus durs de Russie. Il y purge sa peine pour avoir violé les conditions de sa libération dans une autre affaire datant de 2014.

Après avoir été empoisonné en août, à l’aide d’un agent neurotoxique de type Novitchok, utilisé par les services militaires russes, l’opposant a dû être transféré en urgence en Allemagne, pays où il a passé plusieurs mois de soins et de convalescence.

Alexeï Navalny Grève de la faim Opposant Prison Russie Torture
Monde
Algérie: Le Hirak des étudiants bloqué, les droits de l'Homme bafoués
mardi 11 mai 2021 - 22:16

Algérie: Le Hirak des étudiants bloqué, les droits de l'Homme bafoués

Monde
Coronavirus : L’OMS classe le variant indien comme « préoccupant »
mardi 11 mai 2021 - 10:41

Coronavirus : L’OMS classe le variant indien comme « préoccupant »

Monde
Mort de Michel Fourniret, «l'Ogre des Ardennes»
mardi 11 mai 2021 - 02:53

Mort de Michel Fourniret, «l'Ogre des Ardennes»

Monde
Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière
lundi 10 mai 2021 - 17:49

Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière

Monde
Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
lundi 10 mai 2021 - 09:45

Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca