Benchaaboun évoque l'assurance inclusive comme levier de l'inclusion financière

Benchaaboun évoque l'assurance inclusive comme levier de l'inclusion financière
mercredi 31 mars 2021 - 14:12

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaaboun assure le mot d’ouverture de la 7e édition du rendez-vous de Casablanca de l’Assurance organisé cette année sous le thème « Inclusion en assurance et résilience aux pandémie ».

Intervenant lors de ce rendez-vous, organisé à distance par la Fédération Marocaine des sociétés d’assurance et de réassurance (FMSAR), le ministre a salué le choix de la thématique pour cette édition, qui est d’une grande actualité, mais aussi la forte représentation de l’Afrique dans cette rencontre.

« Je me réjouis que le pays à l’honneur cette année soit le Cameroun, un pays frère et ami avec lequel le Royaume du Maroc entretient des relations exemplaires » a déclaré Benchaaboun, notant que cette crise sanitaire sans précédent a porté atteinte à la santé et au bien- être des personnes et a également pesé lourdement sur l’économie mondiale.

Ainsi, le responsable gouvernemental a rappeler brièvement quelques mesures engagées par le Royaume du Maroc, pour faire face à cette crise.

« Le Maroc n’a pas été épargné par les effets de la pandémie malgré les mesures drastiques adoptées, dès les premières apparitions du virus, pour protéger la population, y compris un confinement sanitaire rigoureux et une suspension des liaisons avec l’étranger dans l’objectif de préserver la santé des citoyens en tant que priorité absolue », a rappelé le ministre, soulignant également la campagne de vaccination anti-Covid où la Maroc a montré un véritable sérieux grâce aux orientations royales. Cela a permis d’ouvrir une fenêtre d’espoir et fait entrevoir la fin de ce long tunnel, a confié le ministre.

Autres initiatives prises par le Maroc et évoquées par le ministre, la série de mesures qui ont été instaurées pour soutenir les secteurs impactés, notamment dans le cadre du Comité de veille économique, institué en mars 2020, et qui ont contribué à atténuer le choc du confinement ce qui a permis d’assurer la survie des entreprises et de préserver les emplois pendant la période d’arrêt et/ou de baisse de l’activité.

Ainsi, Benchaaboun a expliqué que le gouvernement a adopté une approche qui s’appuie sur 3 piliers, dont l’élargissement de la protection sociale pour couvrir l’ensemble des citoyens, notant que la pandémie du coronavirus a montré l’importance de combler les lacunes de la protection sociale pour prévenir de futures crises.

Il est ainsi revenu sur le discours royal de la marche verte (2020), dans lequel le souverain a appelé à la généralisation de la couverture sociale à l’ensemble des citoyens d’ici 2025.

« C’est dans ce cadre que le Maroc a récemment adopté une loi cadre qui prévoit la généralisation de l’assurance maladie obligatoire avant fin 2023, de l’allocation familiale, de l’indemnité pour perte d’emploi et de la retraite avant fin 2025. Le financement de ce chantier se base, d’une part, sur la restructuration des systèmes de filets de sécurité sociaux existants et, d’autre part, sur la contribution de certaines catégories de la population et sur l’appui de l’Etat », a précisé le ministre des finances.

Pour revenir spécifiquement à la thématique de l’événement, « l’inclusion en assurance et la résilience aux pandémies », Benchaaboun a relevé comment le secteur des assurances peut contribuer à l’inclusion financière et la rendre plus résiliente aux crises, qu’elles soient classiques, ou nouvelles comme les pandémies ou encore le changement climatique.

Pour le ministre, l’assurance inclusive, et plus particulièrement la micro-assurance, constitue l’un des principaux leviers dans la mesure où elle permet d’atteindre même les plus démunis, qui sont de surcroît les plus vulnérables aux risques.

L’assurance inclusive, a-t-il poursuivi, peut avoir un grand essor grâce à l’innovation et la technologie qui peuvent contribuer à réinventer d’autres formes de protection sociale répondant à de nouveaux besoins exprimés par des personnes sans emploi qui créent leur entreprise, par des retraités bénéficiant d’une pension modeste, des travailleurs non-salariés peu ou moyennement qualifiés subissant des fluctuations de revenus importantes.

La micro-assurance peut avoir ainsi des visées sociales de protection d’une population n’ayant historiquement pas accès aux assurances traditionnelles, ajoute le ministre, notant ainsi que le secteur des assurances peut jouer un rôle plus actifs dans le chantier d’extension de la protection sociale, cité précédemment, à travers la mise en place de produits complémentaires aux produits publics de sécurité sociale, notamment en matière de santé et de retraite, ou encore par le biais de la généralisation de l’assurance Accident du Travail et Maladie professionnelle.

À cet effet, le ministre des finances a annoncé que dans une semaine, se tiendra la deuxième réunion du Conseil National de l’Inclusion Financière qui réunira l’ensemble des parties prenantes, publiques et privées, investies dans cette stratégie.

Au cours de cette réunion, plusieurs mesures seront actées, a affirmé le ministre, notant que certaines concernent le secteur de l’assurance et de la réassurance et visent la promotion de l’assurance inclusive qui pourra se développer rapidement en s’appuyant sur de nouveaux canaux de distribution, comme les établissements de paiement, le digital ou le paiement mobile.

Assurance Covid-19 Crise économique Fédération Marocaine des sociétés d’assurance et de réassurance FMSAR Impact Ministère des finances Pandémie Protection sociale Réassurance Roi mohamed VI
Monde
Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière
lundi 10 mai 2021 - 17:49

Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière

Monde
Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
lundi 10 mai 2021 - 09:45

Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca

Monde
Carmeltazite fait surface en Israël
lundi 10 mai 2021 - 01:52

Carmeltazite fait surface en Israël

Monde
Un jour dans le monde
lundi 10 mai 2021 - 00:52

Un jour dans le monde

Monde
Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats
dimanche 9 mai 2021 - 22:51

Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats