Covid-19/Maroc : El Otmani met en garde contre une troisième vague

27 Mar 2021 à 14:40 Société
Covid-19/Maroc : El Otmani met en garde contre une troisième vague

Le Maroc n’est apparemment pas sorti de l’auberge. Si les indicateurs apparaissent au vert ces derniers mois, ce n’est qu’une illusion. Le chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani, évoque une troisième vague de pandémie.

En effet, dans un tweet publié ce samedi 27 mars sur son compte officiel, le chef du gouvernement a prévenu les Marocains contre une troisième vague de la pandémie. Cette annonce intervient suite à la hausse du nombre de cas en réanimation ces derniers jours, précise El Otmani.

« Ces derniers jours, le nombre de cas de Covid_19 a relativement augmenté et le nombre de cas graves nécessitant une réanimation est passé à 72 au cours des dernières 24 heures. C’est un indicateur auquel tout le monde doit faire attention, afin de ne pas vivre une troisième vague« , a écrit le chef du gouvernement.

Malgré l’accélération au tout début du rythme de la vaccination anti-covid au Maroc, qui a permis de vacciner plus de 4 millions de citiyens (1ère et 2ème doses), soit plus de 11% de la population, le pays n’est pas à l’abri d’une troisième vague en effet, avec la propagation en Europe, et dans d’autres continents, des nouveaux variants qui s’avèrent plus dangereux et plus contagieux. D’ailleurs, plusieurs pays européens sont en train de reconfiner suite, justement, à cette troisième vague.

Avec ce risque d’une troisième vague au Maroc, qui s’avère très probable alors que les citoyens s’attendaient à un allègement des mesures de restriction après Ramadan, le Royaume doit au plus vite s’approvisionner en quantité suffisante de vaccins et poursuivre sa campagne de vaccination, qui est au ralenti depuis mi-mars. Selon les spécialistes, l’immunité collective tant espérée, ne peut être atteinte que par la vaccination de 80% de la population, et le respect en parallèle des mesures barrières.

Homosexualité : La GMP rejette l'ingérence de la politique dans la religion