Pandémie, droit au rassemblement, mariage des mineurs ... l'OMDH livre ses recommandations

Pandémie, droit au rassemblement, mariage des mineurs ... l'OMDH livre ses recommandations
dimanche 28 mars 2021 - 08:40

L’Organisation Marocaine des droits de l’Homme (OMDH) a publié son rapport thématique sur la situation des droits de l’Homme à la lumière de la gestion de la pandémie du Coronavirus, et ce, pour la période allant de mars à décembre 2020.

Dans son rapport, l’OMDH a apporté plus de 100 recommandations, notamment sur la manière de gérer la crise sanitaire par les autorités compétentes, notamment les agents d’autorités, qu’elle n’a pas seulement critiqués, mais a également applaudi le bon travail qu’ils ont accompli. L’objectif ultime de ce rapport et ses recommandations, souligne l’OMDH, n’est autre que de tirer parti de l’exercice de gestion de la pandémie, de proposer les paramètres d’une stratégie nationale de prévention et de protection des catastrophes naturelles et des pandémies sanitaires à l’avenir, tout en adhérant à une approche fondée sur les droits de l’homme.

Covid-19 : Un exercice pour les agents d’autorités et les citoyens

La crise sanitaire du coronavirus a été une véritable aventure (mauvaise ou bonne) pour tous les Marocains. L’OMDH considère ainsi dans son rapport que le processus de gestion de la crise sanitaire a été un véritable exercice pour les agents d’autorités (Caid, Pacha..), qui étaient au front et en contact quotidien avec les citoyens ce qui donné suite à des transgressions, mais aussi un exercice pour les citoyens(e) qui n’avaient jamais vécu dans des conditions aussi difficiles que ses deux dernières années.

À cet égard, l’organisation a recommandé la mise en œuvre du principe de non-impunité pour qu’il s’applique à tous sans exception, et la nécessité de renforcer la culture de la citoyenneté, de diffuser ses valeurs et d’assumer les responsabilités, en plus de la nécessité de former et de renforcer les capacités des agents qui appliquent les lois en matière de gestion des citoyens, principalement pendant les crises et les catastrophes.

Mariage des mineurs et mendicité des enfants : Un crime de traite des êtres humains

Le mariage des mineurs et la mendicité des enfants devant les feu-rouge demeure une triste réalité au Maroc. Ces deux phénomènes, et au 21ème siècle, sont toujours d’actualité et sont pratiqué devant les yeux de tous. Le rapport de l’OMDH recommande d’étendre le concept de traite des êtres humains à la mendicité des enfants et au mariage des mineurs tout en à poursuivant les campagnes de sensibilisation contre la traite des êtres humains par le biais des médias publics et au sein des établissements éducatifs et d’enseignement, en plus d’intensifier les efforts des autorités concernées par la lutte contre les réseaux de trafics des individus, et les réseaux de traite des êtres humains.

Dans l’axe relatif à la protection de la société civile et à la promotion de la liberté de rassemblement et de manifestation, l’OMDH a préconisé la révision des lois régissant les libertés publiques pour s’assurer de leur cohérence avec la constitution, au regard des règles juridiques essentielles et les procédures de dispersion des rassemblements publics et manifestations, dans le respect des normes internationales et des règles démocratiques reconnues.

D’autre part, et dans le même axe, l’OMDH a insisté sur la nécessité de contrôler les règles et procédures juridiques liées aux différentes formes et types de manifestations (sit-in, rassemblement, manifestation dans la voie publique, trajectoire des manifestations …) en termes notamment de trafic et de timing. Ceci s’ajoute à la simplification des procédures liées à l’autorisation des rassemblements publics afin de promouvoir et garantir l’exercice des libertés publiques par les composantes de la société (associations, syndicats …), et d’œuvrer à la bonne application des procédures en vigueur dans ce domaine, précise l’OMDH dans son rapport.

Dans le même contexte, le rapport met l’accent sur la facilitation des libertés de rassemblement et de manifestation pacifique, ainsi que sur le renforcement des mécanismes de médiation et d’intervention institutionnelle et civile proactive, pour éviter les tensions et prévenir les violations.

Agent d’autorité Coronavirus Covid-19 Crise sanitaire Mariage des mineurs OMDH Organisation marocaine des droits de l’Homme Pandémie Rapport Recommandations Traite d'êtres humains
Monde
Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière
lundi 10 mai 2021 - 17:49

Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière

Monde
Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
lundi 10 mai 2021 - 09:45

Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca

Monde
Carmeltazite fait surface en Israël
lundi 10 mai 2021 - 01:52

Carmeltazite fait surface en Israël

Monde
Un jour dans le monde
lundi 10 mai 2021 - 00:52

Un jour dans le monde

Monde
Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats
dimanche 9 mai 2021 - 22:51

Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats