UNESCO: Plus de 100 millions d'enfants n'atteindront pas le niveau minimum en lecture à cause du Covid-19 

UNESCO: Plus de 100 millions d'enfants n'atteindront pas le niveau minimum en lecture à cause du Covid-19 
lundi 29 mars 2021 - 02:53

L’Organisation des Nations Unies pour l’Education, le Science et la Culture (UNESCO), a indiqué que plus de 100 millions d’enfants n’atteindront pas le niveau minimum de compétence en lecture en raison de l’impact des fermetures d’écoles liées à la pandémie du Covid-19.

Une nouvelle étude de l’organisation onusienne basée à Paris souligne ainsi que le nombre d’enfants ne possédant pas les compétences de base en lecture, qui était sur une courbe descendante avant la pandémie, aurait dû passer de 483 millions à 460 millions en 2020.

Il ressort du communiqué de présentation de l’étude, qu’en revanche, le nombre d’enfants en difficulté a bondi à 584 millions l’an dernier, augmentant de plus de 20% et effaçant les progrès réalisés au cours des deux dernières décennies grâce aux efforts faits dans le domaine éducatif.

En vue de se pencher de plus près sur la problématique, l’organisation onusienne réunira les ministres de l’éducation du monde entier lundi 29 mars.

Cette réunion, qui sera ouverte par la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, comprendra des messages du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et du Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Sous la thématique « Un an de COVID : donner la priorité à la relance de l’éducation pour éviter une catastrophe générationnelle », elle tentera de répondre à trois préoccupations majeures, à savoir la réouverture des écoles et le soutien des enseignants, l’atténuation des abandons et des pertes d’apprentissage, et l’accélération de la mutation numérique.

Tout en rappelant que la scolarité a été perturbée pendant 25 semaines en moyenne depuis le début de la pandémie en raison de fermetures complètes ou partielles, l’UNESCO fat noter que les pertes d’apprentissage devraient être les plus importantes dans la région Amérique latine et Caraïbes, ainsi qu’en Asie centrale et du Sud, relève l’organisation onusienne.

Si un retour à la situation ayant précédé la pandémie pourrait prendre une décennie, la reprise pourrait intervenir toutefois d’ici 2024 à condition que des efforts exceptionnels soient déployés pour proposer des cours et des stratégies de rattrapage, relève-t-elle.

A noter que les écoles restent fermées dans 30 pays, ce qui a un impact sur quelque 165 millions d’élèves. Dans 70 pays, elles sont partiellement ouvertes dans certaines régions, pour certaines classes, ou avec une présence réduite.

Apprentissage écoles Etude Pandémie Réunion ministérielle UNESCO
Monde
Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière
lundi 10 mai 2021 - 17:49

Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière

Monde
Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
lundi 10 mai 2021 - 09:45

Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca

Monde
Carmeltazite fait surface en Israël
lundi 10 mai 2021 - 01:52

Carmeltazite fait surface en Israël

Monde
Un jour dans le monde
lundi 10 mai 2021 - 00:52

Un jour dans le monde

Monde
Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats
dimanche 9 mai 2021 - 22:51

Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats