USA-Russie: L'Allemagne ajoute son grain de sel à la querelle

USA-Russie: L'Allemagne ajoute son grain de sel à la querelle
jeudi 18 mars 2021 - 19:48

Après la récente escalade verbale entre le dirigeants américain et russe, la diplomatie allemande a ajouté son grain de sel dans l’affaire en félicitant la position tranchée des Etats-Unis.

Le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, a salue le « langage très clair » des Etats-Unis vis à vis de la Russie, au lendemain d’une déclaration du président Joe Biden qui a créé des tensions entre les deux pays.

Le ministre allemand des Affaires Etrangères a salué le propos des Américains concernant l’influence de Moscou en Syrie et la tentative « d’influencer les élections dans des pays tiers » faisant référence à l’affaire de l’ingérence dans les élections américaines de 2016.

« Nous voulons rester en mesure de maintenir la fenêtre de dialogue ouverte avec Moscou à propos de défis majeurs, de désarmement, de changement climatique », a nuancé le chef de la diplomatie allemande dans une interview à la Deutsche Welle Heiko Maas.

Alors que l’Allemagne et la Russie entretiennent des relations conflictuelles notamment à cause d’accusations de cyber-attaques et plus récemment à cause de l’empoisonnement de l’opposant russe Sergei Navakny, Heiko Maas a affirmé ne pas vouloir « commenter ou évaluer » le qualificatif de « tueur » que Joe Biden a confirmé après une question d’un journaliste au sujet de Vladimir Poutine.

En outre, le locataire de la Maison Blanche a annoncé qu’il allait faire payer à son homologue russe « les conséquences » de l’ingérence dans les élections américaines de 2016 et 2020, alors que la Russie a toujours nié son implication.

En réponse à ces déclarations peu diplomates, le ministère russe des Affaires étrangères a rappelé son ambassadeur aux Etats-Unis pour des consultations, un fait rare qui n’est pas arrivé depuis de nombreuses années.

Pour la Russie, malgré l’élection de Joe Biden qui devait aider à améliorer leurs relations bilatérales, ce dernier « ne veut clairement pas » que cela soit possible, a réagi le Kremlin.

L’ambassade de Russie à Washington est allée plus loin en estimant que les « déclarations irréfléchies de responsables américains risquent d’entraîner l’effondrement de relations déjà excessivement conflictuelles ».

Jeudi, Vladimir Poutine s’et amusé des déclarations de Joe Biden en affirmant que « c’est celui qui le dit qui l’est ! », en référence au qualificatif de « tueur ».

« Ce n’est pas juste une expression enfantine (…), nous voyons toujours en l’autre nos propres », a-t-il déclaré en affirmant que la Russie continuera à travailler avec les Etats-Unis mais défendra ses propres intérêts. « Nous travaillerons avec (les Américains) aux conditions qui nous seront avantageuses », a ajouté Vladimir Poutine.

Allemagne États Unis Heiko Maas Joe Biden Russie Vladimir Poutine
Monde
Algérie: Le Hirak des étudiants bloqué, les droits de l'Homme bafoués
mardi 11 mai 2021 - 22:16

Algérie: Le Hirak des étudiants bloqué, les droits de l'Homme bafoués

Monde
Coronavirus : L’OMS classe le variant indien comme « préoccupant »
mardi 11 mai 2021 - 10:41

Coronavirus : L’OMS classe le variant indien comme « préoccupant »

Monde
Mort de Michel Fourniret, «l'Ogre des Ardennes»
mardi 11 mai 2021 - 02:53

Mort de Michel Fourniret, «l'Ogre des Ardennes»

Monde
Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière
lundi 10 mai 2021 - 17:49

Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière

Monde
Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
lundi 10 mai 2021 - 09:45

Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca