Vaccination : Pourquoi les pharmaciens n'ont pas été impliqués dans la campagne ?

Vaccination : Pourquoi les pharmaciens n'ont pas été impliqués dans la campagne ?
mercredi 31 mars 2021 - 08:35

La campagne nationale de vaccination va bon train au Maroc.  A en croire les  autorités compétentes, dans quelques semaines, les personnes ciblées par cette opération d’envergure, seront entièrement vaccinées, en attendant l’approvisionnement en quantités suffisantes de vaccins pour atteindre ainsi l’immunité collective avant l’été. 

Depuis son début, la campagne de vaccination a été gérée par les ministères de la santé et de l’Intérieur. Contrairement à d’autres pays développés où les médecins généralistes ou encore les pharmaciens ont été impliqués dans cette opération de vaccination anti-covid, au Maroc cela ne fut pas fait, en dépit de la proposition faite dans ce sens par le Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens (CNOP).

Joint par Hespress Fr à ce sujet, Hamza Guedira, Président du CNOP, a tout d’abord salué « la décision du Roi Mohammed VI de prendre en charge la vaccination des Marocains« .

Sur la question de l’implication des pharmaciens dans la campagne de vaccination, Hamza Guedira avance que selon lui, « les choses évoluent correctement. Il y a une mobilisation sur tous les front. Maintenant, les 12.000 pharmacies existant au Maroc et réparties sur l’ensemble du territoire national offrent une chance. Ce sont des espaces de santé par excellence« .

Dans le cadre de la valorisation de sa mission, estime le président du CNOP, le pharmacien doit absolument et le plus rapidement possible être intégré dans ce type de campagne de vaccination, ou encore dans la vaccination contre la grippe saisonnière.

« Nous avons demandé cela à plusieurs reprises. On était sur le point de conclure cette nouvelle mission en faveur des pharmaciens. Mais malheureusement, il y a eu la pandémie. Et les choses se sont arrêtées« , se désole notre interlocuteur qui estime que  » le Maroc doit profiter de ce réseau pharmaceutique pour lui permettre de jouer pleinement son rôle en tant qu’acteur dans le système de santé ».

Il est vrai qu’actuellement la campagne de vaccination marque le pas, mais une fois relancée, pourrait(=-on voir les pharmaciens impliqués dans cette deuxième phase comme à l’époque lorsque la vaccination se faisait au niveau des pharmacies ?

Interrogé sur ce point, Hamza Guedira est catégorique. « Non ! Je ne m’attends pas à cela« , car, dit-il, « tout cela doit être préparé à l’avance ».

« On avait proposé de former les pharmaciens pour l’acte de vaccination. Il faut seulement deux heures pour que le pharmacien soit formé. Cependant, il y a une timidité de communication et de contact avec le ministère. Pour le moment, il n’a pas encore tendu la main à la profession. Je n’ai pas de réponse par rapport au pourquoi du comment« , tranche le président du CNOP.

Il convient de rappeler que depuis le début de la campagne de vaccination anti-covid le 28 janvier dernier,  4.315.802 personnes ont été vaccinées, dont 3.566.498 ayant reçu la deuxième dose.

Campagne nationale de vaccination CNOP Conseil national de l'ordre des pharmaciens du Maroc Covid-19 Grippe saisonnière Hamza Guedira Maroc Ministère de la Santé Pandémie Pharmaciens Santé
Monde
Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière
lundi 10 mai 2021 - 17:49

Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière

Monde
Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
lundi 10 mai 2021 - 09:45

Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca

Monde
Carmeltazite fait surface en Israël
lundi 10 mai 2021 - 01:52

Carmeltazite fait surface en Israël

Monde
Un jour dans le monde
lundi 10 mai 2021 - 00:52

Un jour dans le monde

Monde
Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats
dimanche 9 mai 2021 - 22:51

Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur l'éducation à l’appel de quatorze syndicats