L’Algérie et l’Egypte s’ajoutent aux pays aux liaisons aériennes suspendues

L’Algérie et l’Egypte s’ajoutent aux pays aux liaisons aériennes suspendues

Les autorités marocaines ont suspendu les liaisons aériennes de (et vers) l’Algérie et l’Egypte, et ce, jusqu’au le 21 mars prochain, au moins si l’on s’en tient au compte Twitter  de  #ONDA#staysafe qui a gazouillé «  Suspension par les autorités marocaines des vols en provenance et à destination de l’Algérie et de l’Égypte et ce, jusqu’au 21/03/21. Sont également concernés les passagers en provenance de ces pays à travers un autre pays ».

Les vols entre ces deux pays et le Maroc concernent particulièrement les capitales Alger le Caire. Ces liaisons sont normalement opérées par les compagnies nationales (Royal Air Maroc, Air Algérie et Egypt Air voire Air Arabia). Sollicité par Hespress l’ONDA nous a confié par la voix bienveillante de la responsable de communication que c’étaient là, des décisions des autorités. Mais, il n’est nul secret la raison de ces annulations on les trouve dans les cas des variants qui se propagent çà et là dans les pays. D’où ces décisions qui vont dans la continuité de la politique sanitaire du pays .

Pour ce qui est de Royal Air Maroc avec ces nouvelles annulations c’est là un autre coup dur de plus. On revient petit à petit à la situation du confinement avec les fermetures de frontières. La compagnie nationale tourne à 5 ou 6% de son activité aérienne normale. La RAM pour l’heure vivote avec quelque six ou sept fréquences africaines hebdomadaires, trois fréquences aux Etats-Unis, deux au Canada, quelques vols sur la France et les destinations internes dans le Royaume entre autres dessertes. Quoique cette situation soit temporaire, mondiale, en fonction de l’évolution de la pandémie, de la vaccination à l’échelle planétaire, elle n’est pas du tout facile à vivre pour nos aviateurs et de biens de pays.

Pour nous autres, la suspension temporaire des destinations et provenances  concerne en Europe, le Royaume Uni, le Danemark, l’Irlande, l’Autriche, la Tchéquie, l’Italie, la Belgique, l’Allemagne, l’Ukraine, les Pays-Bas, la Suisse, le Portugal, la Suède. Ailleurs on citera l’Afrique du Sud, l’Algérie et l’Egypte sur le continent, la Nouvelle Zélande et l’Australie, le Brésil en Amérique du Sud, la Turquie ainsi que des lignes restreintes au Moyen Orient et dans les pays du Golfe.

Ces décisions gouvernementales s’explique par une situation sanitaire actuelle en nette amélioration au Maroc, qui ne permettrait pas de laisser les variants du virus casser cette dynamique qui au regard de la campagne de vaccination qui  se déroule de la meilleure manière qui soit, est jugée comme positive.

L’incubateur de startups « IsraMaroc », une réalité dès le 10 mars 2021