A contrario de Twitter, YouTube ne compte pas bannir indéfiniment Donald Trump

05 Mar 2021 à 12:32 Monde
A contrario de Twitter, YouTube ne compte pas bannir indéfiniment Donald Trump

Le compte YouTube de Donald Trump sera finalement restauré conformément aux politiques actuelles de la plate-forme, a déclaré jeudi la PDG de la société, Susan Wojcicki.

Le compte de Trump ne sera rétabli que lorsque YouTube sera convaincu que le risque de violence a diminué, a déclaré Wojcicki lors d’un événement organisé par le Conseil de l’Atlantique.

« YouTube s’appuiera sur un mélange d’indicateurs pour évaluer le niveau de violence, y compris les déclarations de responsables gouvernementaux, le niveau de préparation des forces de l’ordre et toute rhétorique violente que YouTube pourrait observer sur sa propre plate-forme », a-t-elle déclaré.

« Il est difficile de dire quand le compte de Trump pourrait être rétabli, mais il continuera d’être suspendu pour le moment à la lumière des préoccupations persistantes cette semaine concernant de nouvelles violences potentielles visant le Capitole américain », a-t-elle ajouté.

YouTube a supprimé les vidéos téléchargées sur la chaîne YouTube de Trump dans lesquelles l’ancien président a averti que le destituer pour incitation à la violence au Capitole serait «très dangereux pour les États-Unis».

YouTube surveillera la rhétorique violente sur la plate-forme et les avertissements du gouvernement sur la violence pour déterminer quand la chaîne de Trump sera autorisée à télécharger à nouveau des vidéos.

Tout au long de sa présidence, les réseaux sociaux se sont efforcées de modérer l’un de leurs utilisateurs les plus populaires et les plus instables.

D’autres plateformes, dont Twitter et Facebook, ont également interdit ou suspendu le compte de Trump à la suite de l’émeute au Capitole américain en janvier.

À maintes reprises, Trump a testé les limites de ce qu’il pouvait dire, violant les interdictions contre la désinformation électorale, glorifiant la violence et les mensonges à propos du coronavirus.

Une seule dose de AstraZeneca ou Pfizer efficace contre le variant anglais selon une étude