Un jour dans le monde

05 Mar 2021 à 00:57 Monde
Un jour dans le monde

La pandémie du coronavirus a fait au moins 2.579.265 morts dans le monde depuis l’apparition des tous premiers cas porteurs du virus en Chine en décembre 2019.

Le nombre total des cas ayant contracté le virus a atteint les 116.156.505 personnes dans le monde dont 21,801,690 sont considérés comme cas actifs tandis que 91.775.550 sont considérés comme rétablis de la maladie. Par ailleurs, un total de 275.838.140 personnes ont déjà été vaccinées dans le monde.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts avec 519.064 décès, suivis par le Brésil (259.271), le Mexique (188.044), l’Inde (157.435) et le Royaume-Uni (123.783).

En France, où 3,2 millions de personnes ont reçu une première injection du vaccin contre le covid-19, et plus de 1,7 million ont été vaccinées avec deux doses, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que le gouvernement pourra vacciner au moins 20 millions de personnes d’ici la mi-mai, ce qui représente toutes les personnes de 50 ans et plus

« Nous devrions avoir vacciné au moins 20 millions de personnes » d’ici mi-mai, soit tous les plus de 50 ans volontaires, a promis jeudi le Premier ministre Jean Castex lors de la conférence de presse gouvernementale sur l’épidémie de covid-19.

« D’ici l’été, nous aurons reçu suffisamment de doses pour avoir proposé la vaccination à 30 millions de personnes, soit les deux tiers de la population de plus de 18 ans », a ajouté Jean Castex en conférence de presse.

Après un mois et demi du début de la campagne de vaccination contre le coronavirus en Russie, plus de deux millions de Russes se sont fait inoculer les deux doses du vaccin russe Spoutnik V et deux autres millions ont reçu une première dose, a annoncé le président russe Vladimir Poutine.

Le vaccin anti-coronavirus développé en Russie, le Spoutnik V, a commencé à être étudié par l’Agence européenne des médicaments (EMA). S’il venait à être autorisé au sein de l’Union européenne, la Russie a promis jeudi de fournir 100 millions de doses aux européens soit 50 millions de personnes vaccinées à partir de juin 2021.

Les autorités sanitaires irlandaises vont commencer à enquêter sur la relation entre le coronavirus et le cas de bébés morts nés, après la découverte de 4 bébés mort-nés qui pourraient être liés à l’épidémie de coronavirus, a déclaré jeudi le médecin-chef adjoint de la République Ronan Glynn.

Selon les médecins légistes qui ont signalé ces cas, les femmes enceintes avaient été testées positives au coronavirus. La cause de la mortinaissances de ces bébés était une infection du placenta.

« Des recherches supplémentaires doivent être effectuées » avant que les résultats puissent être confirmés, a déclaré le médecin en chef adjoint, ajoutant ne pas pouvoir « donner trop de détails car il n’y en a pas beaucoup plus à ce stade ».

A Cuba, les autorités se sont félicitées du développement d’un potentiel vaccin contre le coronavirus, dénommé le Soberana 2. Le vaccin est actuellement en phase 3 d’essais clinique, dernière phase avant une éventuelle demande d’homologation.

« C’est incroyable qu’un petit pays comme Cuba, une île pauvre matériellement mais très riche humainement, soit arrivé jusque-là », a souligné lors d’une conférence de presse le docteur Vicente Vérez, directeur de l’institut de vaccination Finlay.

Libye: Le Premier ministre désigné forme son cabinet