Renvoyé aux assises, Saad Lamjarred encourt jusqu’à 20 ans de prison

04 Mar 2021 à 22:50 Culture
Renvoyé aux assises, Saad Lamjarred encourt jusqu’à 20 ans de prison

C’est confirmé pour Saad Lamjarred, son affaire de « viol » va être traitée au niveau de la cour d’assises en France. Il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour le chanteur à succès et une excellente nouvelle pour la défense de son accusatrice, Laura Prioul, qui a obtenu la reconduction des faits en « viol aggravé ».

Alors que l’année dernière un vis de forme (et pas sur le fond de l’affaire, ndlr) avait été découvert par l’équipe d’avocats du chanteur marocain, cette fois-ci la justice a encore tranché de la même manière, à savoir, en estimant que le dossier doit être traité au niveau de la cour d’assises.

La cour d’assises est la juridiction qui traite les crimes, dont le viol fait partie, et les peines encourues sont de 10 ans au moins et peuvent aller jusqu’à la perpétuité. Dans le cas de Saad Lamjarred, c’est une peine de 20 ans qu’il encourt.

Mardi, la cour d’appel qui a été saisie une deuxième fois, a ordonné que l’affaire soit jugée au niveau des assises pour « viol aggravé » comme la réquisition du parquet général. En 2019, un juge d’instruction avait requalifié une première les faits en « agression sexuelle » et « violences aggravées ».

Mais cette ordonnance a été infirmée par la cour d’appel en janvier 2020 et qui a estimé que Saad Lamjarred devait être jugé pour « viol » et donc devant la cour d’assises, et c’est là où un vis de forme avait été trouvé pour annuler le verdict.

Saad Lamjarred qui est accusé de viol par une jeune femme en octobre 2016. Les faits se seraient déroulés dans la chambre d’hôtel de ce dernier à quelques jours avant un grand concert à Paris. Le chanteur peut toujours saisir la Cour de cassation une nouvelle fois.

L'huile d'argan marocaine, produit miracle pour les fabricants de cosmétiques