Présidence CAF : La FIFA, la FRMF et Co soutiennent la candidature de Patrice Motsepe

02 Mar 2021 à 10:29 Sport
Présidence CAF : La FIFA, la FRMF et Co soutiennent la candidature de Patrice Motsepe

Patrice Motsepe se rapproche de la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), notamment depuis queses rivaux pour le poste, dont Fouzi Lekjaa avaient été convaincus de se retirer de la course. Le Sud-africain peut également compter sur le soutien de la FIFA qui appuie sa candidature.

La FIFA a demandé à trois candidats dont Fouzi Lekjaa, également éligible pour le poste, de soutenir le Sud-Africain Patrice Motsepe lors de la prochaine élection présidentielle de la Confédération africaine de football (CAF), a déclaré à l’AFP une source proche de l’un des candidats.

L’ancien titulaire Ahmad Ahmad a été banni pour violation du code d’éthique de la FIFA, mais l’interdiction a été suspendue par le tribunal arbitral du sport.

Infantino, avait négocié un accord qui pourrait voir le Sénégalais Augustin Senghor et le Mauritanien Ahmad Yahya occuper les premier et deuxième sièges de vice-président au congrès électif de la Caf à Rabat, Maroc, le 12 mars. Motsepe s’était rendu au Maroc ce week-end pour conclure l’accord révolutionnaire avec Senghor et Yahya.

Motsepe a présenté son plan d’action en 10 points il y a quelques jours au Sandton Convention Center, où il a exprimé sa détermination à succéder à Ahmad Ahmad, qui a alimenté la controverse pendant la majeure partie de son temps à la tête de la CAF.

Motsepe a déclaré il y a quelques jours qu’il avait rapidement découvert que le football était beaucoup plus délicat que le monde des affaires dont il faisait partie depuis plusieurs années.

« Je dois dire que je sais que dans les affaires il y a beaucoup de désinformation‚ mais j’apprends que peut-être que le football prend la coupe quand il s’agit de désinformation « , a-t-il déclaré.

Le président de la Safa, Danny Jordaan, le président de Cosafa Phillip Chiyangwa, le ministre des Sports Nathi Mthethwa et le président de la Premier Soccer League et le vice-président de Safa, Irvin Khoza, ont participé au lancement du plan de Motsepe.

Le chef influent de la FA nigériane, Amaju Pinnick, le propriétaire du TP Mazembe, Moise Katumbi, et divers chefs d’associations de football d’Afrique australe qui soutiennent la campagne de Motsepe étaient également présents.

« Barçagate » : La police espagnole a perquisitionné les locaux du FC Barcelone