« Barçagate » : La police espagnole a perquisitionné les locaux du FC Barcelone

01 Mar 2021 à 13:44 Sport
« Barçagate » : La police espagnole a perquisitionné les locaux du FC Barcelone

La police catalane aurait perquisitionné les bureaux du FC Barcelone dans le cadre d’une enquête pour corruption baptisée le « Barçagate ».

L’année dernière, le FC Barcelone avait été accusé d’avoir payé une entreprise de réseaux sociaux pour lancer des critiques à l’encontre des joueurs seniors et les candidats à la présidentielle.Lionel Messi, Pep Guardiola, Xavi et Gerard Pique faisaient partie des personnes qui auraient été ciblées par I3 Ventures lors de la campagne de dénigrement de trois ans.

Le président de Barcelone de l’époque, Josep Maria Bartomeu, a nié les accusations en février dernier, ce qui n’a pas suffi puisque huit membres du club ont déposé une plainte officielle, déclenchant une enquête en cours depuis plusieurs mois.

Selon Cadena SER, la police avait fait une descente dans les bureaux du club dans ce sens. Des documents relatifs à l’affaire ont également été recueillis lors d’une perquisition effectuée en juillet dernier.

Pourtant, les détails exacts de ce qu’ils recherchent n’ont pas encore émergé. Certains membres du conseil d’administration ont démissionné en réponse.

Les accusations officielles contre les personnes impliquées n’ont pas été exclues, pour administration déloyale et corruption entre individus.

Une fois que les revendications ont émergé au début de 2020, l’ancien chef Bartomeu a admis avoir embauché I3 Ventures pour l’analyse des réseaux sociaux, mais a insisté sur le fait que l’accord n’avait aucun lien avec les critiques de Messi and Co.

En juin, une juge de la 13e cour d’instruction de Barcelone, Adriana Gil, a accepté une plainte de la plateforme Dignitat Blaugrana concernant des allégations de mauvaise gestion et / ou de corruption individuelle parmi certains administrateurs, à la demande du juge, certains policiers se sont rendus dans les bureaux du club pour recueillir des informations sur l’affaire.

Inter Miami : David Beckham ambitionne de recruter Ronaldo et Messi