Coronavirus: Quelque 221.802.354 personnes vaccinées de par le monde

25 Fév 2021 à 14:41 Monde
Coronavirus: Quelque 221.802.354 personnes vaccinées de par le monde

La pandémie du coronavirus a fait au moins 2.510.807 morts dans le monde depuis l’apparition des tous premiers cas porteurs du virus en Chine en décembre 2019.

Le nombre total des cas ayant contracté le virus a atteint les 113.191.956 personnes dans le monde dont 21.884.381 sont considérés comme cas actifs tandis que 88.796.768 sont considérés comme rétablis de la maladie. Par ailleurs, un total de 221.802.354 personnes ont déjà été vaccinées dans le monde.

Le vaccin prometteur des laboratoires Johnson & Johnson qui ne nécessite qu’une seule dose, a été considéré comme efficace contre le coronavirus par l’Agence américaine des médicaments la FDA.

Dans deux jours, le comité consultatif visant à examiner son autorisation aux Etats-Unis, doit se réunir pour donner une décision finale en urgence, mais déjà trois millions de doses sont prêtes à être distribuées dès la « semaine prochaine », selon le gouvernement américain.

L’efficacité du vaccin était de 85,9% contre les formes graves de la maladie aux Etats-Unis, et il était également efficace contre ces formes graves à 81,7% en Afrique du Sud et 87,6% au Brésil.

De son côté, Moderna qui produit un autre vaccin utilisé en majeure partie au sein de l’Union européenne, a annoncé qu’il avait développé spécifiquement une version modifiée du vaccin pour le variant sud-africain qui allait être soumises à des essais cliniques et testée sur des humains.

« Moderna a envoyé des doses de son vaccin candidat spécifique contre le variant (…) d’abord identifié en Afrique du Sud aux NIH (Instituts nationaux de santé américains, NDLR), pour une étude clinique », a indiqué l’entreprise dans un communiqué, au moment où ce variant est considéré comme l’un des plus contagieux et plus résistants.

Jeudi, les dirigeants de l’Union européenne ont débuté une réunion par visioconférence pour discuter de la réponse coordonnée qu’ils veulent donner aux variants présent sur leur territoire, en particulier les variants britannique et sud-africain.

Au sujet des cas de coronavirus de long terme, l’OMS s’est inquiété des cas de coronavirus « long », une tendance qui ne semble pas être isolée, selon l’Organisation. Le « Covid long », qui touche un malade du covid-19 sur 10, doit « être de la plus haute importance » pour toutes les autorités sanitaires dans le monde, a appelé jeudi la branche européenne de l’Organisation mondiale de la santé.

« C’est une priorité claire pour l’OMS, et de la plus haute importance. Cela doit l’être pour toutes les autorités sanitaires », a affirmé Hans Kluge, le directeur de l’organisation sanitaire onusienne, lors d’une conférence de presse, en regrettant que le cas des formes longues du coronavirus font face à « l’incrédulité ou à un manque de compréhension ».

« Le fardeau est réel et significatif: environ un malade du Covid-19 sur dix reste souffrant après 12 semaines, et souvent pour beaucoup plus longtemps », a-t-il ajouté en affirmant que ces malades doivent être entendus pour comprendre les conséquences à long terme et la guérison du Covid-19.

Hirak algérien/Repression: AI pointe une "stratégie délibérée pour écraser la dissidence"