HCP: La situation financière des femmes s’est détériorée lors de la crise sanitaire

25 Fév 2021 à 19:14 Société
HCP: La situation financière des femmes s’est détériorée lors de la crise sanitaire

Le Haut-commissariat au plan (HCP), a fait savoir que la situation financière des femmes s’est détériorée lors de la crise sanitaire en raison de leur situation vulnérable sur le marché de travail.

Dans un rapport publié en partenariat avec l’ONU Femmes, le HCP relève que « globalement et au moment de la crise, les ménages dirigés par les femmes déclarent les salaires comme source principale de revenus. Ils représentent 18% du nombre total des ménages ayant à leur tête une femme contre 25,5% chez ceux dirigés par les hommes ».

Selon ce rapport d’analyse genre de l’impact de la pandémie COVID-19 sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages, la différence entre hommes et femmes s’explique par la nature des postes que ces dernières occupent qui sont « moins importants » que ceux des hommes. Ainsi en situation de crise, elles sont les premières à être sacrifiées.

Pour le HCP, cette différence de situation s’explique, car à secteur d’activité identique et étant donné la nature des postes occupés par les femmes, en situation de crise, elles sont plus facilement licenciées, et cette réalité est observée pour les activités de services : 49% des chefs de ménage femmes (CdM-F) et 36% des chefs de ménage homme (CdM-h) déclarent que le salaire est la seule source de revenu.

Le rapport souligne encore que ces disparités entre CdM-F et CdM-H apparaissent également quand on considère les secteurs : dans l’agriculture 17% contre 13% et dans le commerce 12% contre 6%.

Réalisé sur la base des résultats de son enquête sur l’impact de la pandémie COVID-19 sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages, ce rapport s’inscrit dans le cadre du programme de partenariat entre le HCP et ONU- Femmes intitulé « Les Femmes Comptent » dont l’objectif est de promouvoir un environnement institutionnel favorable à la production, la dissémination et l’utilisation des statistiques sensibles au genre, renforcer la production de statistiques sensibles au genre et appuyer la diffusion et l’accessibilité des statistiques sensibles au genre auprès de l’ensemble des utilisateurs au Maroc.

Covid-19/ Maroc : Variant anglais ou le spectre d'un reconfinement