Tunisie: La PDG de « TunisAir » limogée

22 Fév 2021 à 18:14 Monde
Tunisie: La PDG de « TunisAir » limogée

Sur fond de crise financière profonde et de différends avec les syndicats, la PDG de la compagnie aérienne nationale tunisienne, »TunsiAir », Olfa Hamdi, a été démise de ses fonctions, selon une annonce, ce lundi, du ministère tunisien de Transport et de la Logistique.

Olfa Hamdi, experte internationale en gestion de grands projets, avait été nommée début janvier 2021. Elle s’est vite retrouvée en conflit avec l’influente centrale syndicale, le Syndicat Général des Travailleurs Tunisiens (UGTT) et au beau milieu d’une crise financière sans précédent, qui a fait que la compagnie soit dans l’incapacité de payer les salaires de ses fonctionnaires ou d’honorer ses engagements envers ses fournisseurs.

La pandémie du coronavirus et la crise de l’aérien qui s’en est suivie, est venue compliquer encore plus la situation de TunisAir, qui a fait l’objet, la semaine dernière, d’une saisie conservatoire effectuée de la part de la société turque « TAV Tunisie » sur ses comptes bancaires.

La saisie conservatoire, qui visait le recouvrement de 8 millions d’euros sur un total de dettes de 20 millions d’euros, a été levée suite à un accord, signé vendredi dernier entre le groupe « Tunisair », l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA) et la société turque « TAV Tunisie ».

Au vu de la situation, le ministre tunisien du Transport et de la Logistique, Moez Chakchouk, avait déclaré récemment que « Tunisair » était dans un état « extrêmement difficile », une action gouvernementale s’impose, sinon le transporteur ne survivra pas.

Une intervention de l’Etat est indispensable pour surmonter cette phase avant même de penser à un plan de restructuration, avait-il estimé, notant qu’un plan de sauvetage sera mis en place incessamment.

A noter qu’à cause de la crise sanitaire, le nombre de passagers transportés durant le deuxième trimestre 2020 par « Tunisair », dont seulement trois avions sont opérationnels, a chuté de 97% par rapport à la même période de 2019.

Suspension temporaire des Boeing 777 motorisés par le PW4000 de Pratt & Whitney