Le Sommet Africités ajourné en raison de la pandémie

20 Fév 2021 à 06:29 Société
Le Sommet Africités ajourné en raison de la pandémie

Le 9è Sommet Africités, initialement prévu en novembre 2021, a finalement été ajourné à avril 2022 à Kisumu (Kenya), en raison de la situation sanitaire liée à la pandémie du coronavirus.

Le Comité Exécutif, qui s’est réuni virtuellement le 17 février 2021, a pris cette décision après avoir examiné les travaux préparatoires en cours et compte tenu du fait que certaines régions du monde sont toujours soumises à divers niveaux de restrictions, indique un communiqué conjoint de l’Organisation panafricaine des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) et du gouvernement du Kenya.

Et de souligner que la pandémie de COVID-19 a eu un impact profond sur le monde, obligeant les pays à s’organiser pour trouver des moyens d’enrayer sa propagation grâce aux diverses stratégies telles que le contrôle des voyages, la restriction des grands rassemblements et récemment le lancement de la vaccination contre la COVID-19.

Dans le processus de lutte contre la propagation du virus, la majorité des pays du monde ont concentré leur attention et leurs ressources sur la mise en œuvre de telles stratégies de contrôle, le processus de planification d’Africités n’a pas été épargné, relève le texte, qui fait observer qu’afin de rattraper le temps perdu, les acteurs d’Africités; le Gouvernement du Kenya, Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), le Conseil de Comtés de Kenya et le Gouvernement du Comté de Kisumu ont fait de grands progrès en vue de la réussite de cet événement panafricain et international majeur.

Compte tenu de la nouvelle date du Sommet, , conclut le communiqué, le Comité Exécutif, en collaboration avec les différentes structures institutionnelles d’Africités, organisera le lancement officiel du site Africités et l’ouverture des inscriptions aux tarifs préférentiels, le 28 février 2021 à Kisumu, Kenya.

Accidents de circulation: Baisse de 18,03% des décès en 2020