Covid-19/Maroc : Baisse des décès à 7 en 24h, contre 970 guérisons

18 Fév 2021 à 19:05 Société
Covid-19/Maroc : Baisse des décès à 7 en 24h, contre 970 guérisons

La cadence des décès est en baisse. En 24H, le Maroc a enregistré 7 décès portant ainsi le total national depuis le début de la pandémie à 8.524 décès. Quant au taux de mortalité, il reste toujours stable ce jeudi 18 février à 1,78%. 

Dans les détails, les décès se répartissent comme suit : 4 dans la région de Casablanca-Settat tous à la ville de Casablanca, 2 nouveaux décès à la région de l’Oriental ( 1 à Oujda Angad, 1 à Berkane) tandis que la région de Marrakech-Safi a enregistré 1 décès à la ville de Marrakech.

D’autre part, et en 24H seulement, 152.110 personnes ont pu bénéficié de la vaccination pour un total national depuis le début de la campagne qui s’élève à 2.233.123 bénéficiaires, a indiqué le ministère de la santé dans son bilan épidémiologique quotidien.

En outre, et comme l’indique la plateforme de veille et de suivi de Hespresscovid.hespress.com/fr, le Royaume a recensé 970 guérisons, portant le total national depuis le début de la pandémie à 462.436 rémissions. Le taux de guérison, lui, s’établit ce jeudi à 96,33 %.

Il convient de rappeler que le Maroc a enregistré durant ces dernières 24 heures, 477 nouveaux cas confirmés Covid-19, portant le total national des contaminations avérées à 480.056.

Par ailleurs, le total des tests est de 5.079.337 (+10.589), les patients sous intubation sont aujourd’hui au nombre de 36, le nombre de cas sévères est de 432 cas dont 44 nouveaux cas en 24H, le taux d’occupation des lits de réanimation dédiés au Covid-19, lui, a atteint 13,7 %, tandis que le total des cas sous ventilation non invasive est de 242.

Le ministère de la Santé invite ainsi les citoyens à respecter les règles d’hygiène et de sécurité sanitaire ainsi que les mesures préventives prises par les autorités marocaines en faisant preuve de responsabilité et de patriotisme.

Maroc/Coronavirus: 477 nouveaux cas en 24H, 2.233.123 personnes vaccinées