Vaccination : Plus de 510 médecins du privé vaccinés à Rabat

04 Fév 2021 à 08:34 Santé
Vaccination : Plus de 510 médecins du privé vaccinés à Rabat

Les médecins du secteur privé ont démarré leur campagne de vaccination samedi 30 janvier. À Rabat, c’est au siège du Conseil régionale de l’ordre national des médecins de la région de Rabat-Salé-Kénitra que les médecins ont reçu, et continuent de recevoir, leur première dose de vaccin anti-Covid.

Sur place, Dr. Badeiaa Falky Zaki, présidente du Conseil Régional de l’Ordre National des Médecins Rabat-Salé-Kénitra et Dr. Ahmed Sirbou, Secrétaire général de l’ordre qui veillent au bon déroulement de cette opération d’envergure.

« Suite aux instructions du Roi Mohammed VI, le conseil de l’ordre des médecins de la région de Rabat-Salé-Kénitra a procédé à la vaccination des médecins du secteur privé toutes spécialités confondues. Au total, il s’agit de la vaccination de 2.500 médecins du privé au niveau de la région et 1.097 médecins au niveau de la ville de Rabat uniquement. Jusqu’à présent nous en avons vacciné 510 à Rabat », a déclaré au micro de Hespress Fr, Dr. Falky Zaki.

Depuis le début de la campagne et jusqu’à présent, notre interlocutrice  affirme n’avoir enregistré aucune complication liée à la vaccination au sein. Dr. Falky précise par ailleurs que l’ordre des médecins a droit à seulement 200 doses de vaccin par jour au niveau de la capitale raison pour laquelle la campagne se passe plutôt au ralenti.

Photo Mounir Mehimdate

« Tout se passe dans de très bonnes conditions et nous allons continuer donc dans notre campagne de vaccination. D’ailleurs plusieurs sites de la région ont d’ores et déjà vacciné la totalité de leurs médecins notamment à Salé et Témara. Et puisque le plus grand nombre de médecins est concentré au niveau de la capitale, nous allons continuer jusqu’à vacciner l’ensemble des médecins. Nous devrions en principe avoir fini samedi 6 février au niveau de la ville de Rabat. Par la suite nous allons procéder à la vaccination du personnel des cliniques et des cabinets privés. J’espère que tout se passera également dans de très bonnes conditions », conclut notre interlocutrice.

De son côté, Dr. Ahmed Sirbou, SG de l’ordre des médecins privé de la région RSK a relevé que cette campagne nationale de vaccination « revêt une grande importance pour les médecins puisqu’ils ont été et sont toujours au front face à la pandémie. Et par conséquent, les médecins ont enregistré un grand nombre de cas mais aussi de décès dans leurs rangs parmi eux . Du côté des médecins du privé, plus 70 personnes ont perdu la vie au niveau de la région de Rabat », précise notre interlocuteur.

Cette campagne elle a également une importance beaucoup plus symbolique pour le grand public, poursuit Dr. Sirbou. « Parce que voire un médecin se faire vacciner, c’est donner plus de confiance aux citoyens et plus de crédibilité à la campagne et au vaccin. Vacciner une personne ne veut peut-être rien dire, mais vacciner la collectivité c’est atteindre l’immunité collective et c’est ce qu’on cherche », conclut le secrétaire général du CRONM.

Photo Mounir Mehimdate

Rappelons que sur instructions royales, quelque 32 millions de citoyens et résidents de 17 ans, devront être vaccinés durant les semaines à venir. L’opération se déroulera par ordre de priorité, à savoir les personnes de 75 ans et plus, les professionnels de la santé de 40 ans et plus, les personnes exerçant dans le secteur de l’éducation âgés de 45 ans et plus, les autorités publiques et les Forces armées royales (FAR), pour la première tranche de priorité.

Le Royaume a déjà reçu, dans un premier temps, 2 millions de doses d’AstraZeneca et 500.000 doses de Sinopharm.

Une seule dose du vaccin d'AstraZeneca peut réduire à 67% la transmission du virus