Vaccination : Plus de 400 médecins du privé vaccinés à Rabat, objectif de 2.500 pour la région RSK

02 Fév 2021 à 08:34 Santé
Vaccination : Plus de 400 médecins du privé vaccinés à Rabat, objectif de 2.500 pour la région RSK

La vaccination des médecins du secteur privé de la région de Rabat-Salé-Kénitra (RSK) a démarré samedi 30 janvier. L’objectif est de vacciner 1.500 médecins libéraux au niveau de la capitale et près de 2.500 au niveau de toute la région RSK. Le personnel suivra après nous précise Dr. Badeiaa Falky Zaki, président du Conseil Régional de l’Ordre National des Médecins Rabat-Salé-Kénitra.

Photo : Mounir Mehimdate

Jointe par Hespress Fr, la président de l’Ordre des médecins privé à la région RSK nous assure que depuis le début de la vaccination des médecins libéraux, samedi dernier, aucun incident n’a été signalé et aucune urgence n’ai eu lieu.

Dans les détails, quelque 400 médecins du privé ont ainsi reçu leur première dose de vaccin anti-Covid. Notre interlocutrice fait savoir que le ministère de la santé leur fournit 200 doses par jour au niveau de Rabat raison pour laquelle la vaccination des médecins du privé connaît un rythme plutôt au ralenti.

Photo : Mounir Mehimdate

Il s’agit ainsi de vacciner les médecins, toutes spécialités confondues, âgés de 40 ans et plus comme le précise le communiqué du ministère de la santé. Pour les dentistes et pharmaciens, ils disposent de leur propres doses de vaccins, nous indique Dr. Falky Zaki, notant que l’ordre national des médecins a par ailleurs apporté la logistique nécessaire à ces derniers.

« Dans chaque ville et chaque province de la région de Rabat-Salé-Kénitra, nous disposons d’un centre de vaccination pour les médecins du secteur privé. Pour la ville de Rabat, la vaccination se fait au niveau du conseil de l’ordre. Les autres points de vaccination des autres villes sont généralement des centres de santé, des hôpitaux, ça dépend. En gros, chaque province s’est arrangée pour avoir un centre de vaccination au profit des médecins du privé », nous explique la présidente de la CRONM.

Photo : Mounir Mehimdate

S’agissant de la vaccination du personnel de santé des médecins du secteur privé, Dr. Falky Zaki nous indique qu’une liste préalable a été élaborée. « Mais ça m’étonnerait qu’on fasse l’ensemble du personnel de santé âgés de plus de 40 ans car il faudrait absolument que tout le monde soit dans la case des personnes prioritaires. Et ils sont nombreux. Vous savez, il y a des cliniques qui ont plus de 200 personnels de santé. Il faut multiplier ce chiffre minimum par deux puisqu’il y a de plus en plus de cliniques », nous explique-t-elle.

Photo : Mounir Mehimdate

Par ailleurs, Dr. Falky Zaki précise qu’une sélection du personnel de santé du privé selon les critères est en cours « de façon à ne pas avoir des personnes sélectionnées qui ne sont pas du personnel paramédical ».

Interrogée par Hespress Fr sur la durée nécessaires pour vacciner et les 2.500 médecins privés de la région et leur personnel, la président de la CRONM estime que « pour les autres villes de la région RSK, notamment les petites villes, cela pourrait se faire en une journée. Au niveau de Rabat et à ce rythme (200 doses/jour), il nous faut 6 à 7 jours pour vacciner les médecins du privé ».

« Après, nous devrons passer au personnel de santé du secteur privé. Et si on continue à nous donner que 200 doses par jour, ça ne va pas être évident. Ça peut aller jusqu’à la fin du mois », conclut-elle.

Photo : Mounir Mehimdate

Covid-19/Maroc : Baisse des décès à 12 en 24H, contre 892 guérisons