Vaccin: L’Inde va commencer à exporter vers le Maroc à partir de vendredi

21 Jan 2021 à 21:33 Société
Vaccin: L’Inde va commencer à exporter vers le Maroc à partir de vendredi

Après le scandale des retards de livraisons des vaccins destinés au Maroc alors que le pays a été l’un des premiers à annoncer sa commande de vaccins, notamment celui de Sinopharm et d’AstraZeneca, l’Inde, où se trouve le fournisseur des vaccins d’AstraZeneca, va finalement livrer le Maroc et le Brésil. 

Le mystère entoure toujours le date marquant le début de la campagne de vaccination au Maroc, mais une chose est sûre désormais, l’Inde, va commencer à livrer le Maroc et le Brésil après avoir affirmé initialement qu’elle allait vacciner sa population en premier avant de penser à l’exportation. La première livraison de vaccin devait se faire la semaine dernière avant qu’elle ne soit annulée par New Delhi.

Cette nouvelle a été annoncée par le ministre indien des Affaires étrangères, qui a affirmé que son gouvernement a autorisé les exportations commerciales de vaccins contre le coronavirus. Les premiers envois se feront à partir de vendredi au Brésil et au Maroc, a-t-il précisé cité par l’agence Reuters.

« L’approvisionnement en quantités commercialisées commencera également à partir de demain, en commençant par le Brésil et le Maroc, suivis de l’Afrique du Sud et de l’Arabie saoudite», a précisé  Harsh Vardhan Shringla, secrétaire aux Affaires étrangères.

L’Inde est le plus grand producteur mondial de vaccins, notamment ceux développés par le duo britannique AstraZeneca et l’Université d’Oxford. Le Serum Institute of India qui fabrique ces vaccins a déjà reçu des commandes de pays du monde entier.

Pour rappel, le gouvernement indien avait laissé les pays ayant commandé ces vaccins attendre jusqu’à ce que sa population soit vaccinée en premier, lors d’une méga opération démarrée le week-end dernier.

L’Inde a déjà commencé à envoyer des vaccins aux pays voisins en ce début de semaine, notamment au Bhoutan, aux Maldives, au Bangladesh et au Népal. « Conformément à cette vision, nous avons répondu positivement aux demandes d’approvisionnement en vaccins fabriqués en Inde de pays du monde entier, à commencer par nos voisins », a déclaré Harsh Vardhan Shringla, secrétaire aux Affaires étrangères, expliquant que ces envois étaient gratuits.

Pour rappel, un avion de Royal Air Maroc, AT3884, a décollé cet après-midi de l’aéroport international Mohammed V à Casablanca, à destination de l’Inde pour ramener la première livraison du vaccin AstraZeneca. Un deuxième lot devrait, à priori, être ramené par un second vol de la RAM prévu dans les heures qui viennent.

Coronavirus/Maroc: Casablanca et Tanger les villes les plus touchées