Explosion à Madrid: 3 morts et plusieurs blessés selon le dernier bilan

20 Jan 2021 à 22:44 Monde
Explosion à Madrid: 3 morts et plusieurs blessés selon le dernier bilan

L’explosion survenue dans le centre de la capitale espagnole Madrid, mercredi après -midi, est probablement due au gaz. L’immeuble était habité par des prêtres, et au moins trois personnes sont mortes selon le dernier bilan.

Dans un communiqué, le département régional de la Santé a indiqué que 4 personnes étaient blessées et hospitalisées, des hommes âgés de 27 à 53 ans, dont un dans un état grave.

De son côté, le délégué du gouvernement central pour la région de la capitale espagnole, José Manuel Franco, a annoncé qu’au moins trois personnes auraient perdu la vie dans la déflagration qui a détruit 3 étages de l’immeuble et qu' »il pourrait y avoir une victime supplémentaire », car une personne était toujours portée disparue.

La façade du bâtiment était complètement éventrée tellement l’explosion était forte. Un bruit assourdissant a accompagné l’explosion. Les voisins sur place ont témoigné qu’ils n’avaient jamais entendu un bruit aussi fort  pensant qu’il s’agissait d’une bombe et que leur bâtiment a bougé.

« Malheureusement, nous déplorons la mort de plusieurs personnes », a dit sur Twitter le chef du gouvernement, le socialiste Pedro Sánchez.

L’immeuble appartient à une paroisse et les appartements étaient les logements de prêtres, a déclaré le cardinal de Madrid, Carlos Osoro Serra, ajoutant qu’un prêtre qui résidait dans l’immeuble faisait partie des personnes hospitalisées.

Le maire de la ville, José Luis Martínez Almeida, a annoncé quant à lui que parmi les morts se trouvait une femme de 85 ans un homme dont l’âge n’est pas connu. Une autre victime décédée reste sous les décombres.

Les autorités attendaient d’éteindre le feu avant que les pompiers puissent entrer et évacuer les personnes à l’intérieur. Mais les pompiers redoutent également que le bâtiment ne s’effondre à leur entrée.

USA: Joe Biden et Kamala Harris font leur premier tweet sous POTUS et VP