USA: Joe Biden et Kamala Harris font leur premier tweet sous POTUS et VP

20 Jan 2021 à 21:37 Monde
USA: Joe Biden et Kamala Harris font leur premier tweet sous POTUS et VP

Après le scandale lié à l’irruption de sympathisants de l’ancien président Donald Trump au Capitole et la suppression définitive du compte de ce dernier accusé de les avoir incité à agir de la sorte, les comptes Twitter officiels du président américain et de la vice-présidente ont été remis à jour et ont été confiés à leurs équipes.

Comme le veut la tradition depuis la création du réseau social au petit oiseau bleu, les comptes officiels du président, de la première dame ainsi que du vice-président ont été effacés, leurs données stockées dans d’autres serveurs, et remis à zéro pour être confiés à la nouvelle équipe à la Maison Blanche.

Un porte parole de Twitter a déclaré mercredi que « le compte @PresElectBiden est devenu @POTUS (acronyme pour président des Etats-Unis, ndlr) et le compte @SenKamalaHarris est devenu @VP », a indiqué un porte-parole de la plateforme.

Quelques minutes seulement après avoir prêté serment devant les Etats-Unis, la vice-présidente a rapidement utilisé son compte pour tweeter: « Prête à servir. ».

Par ailleurs, un compte sur mesure a été créé pour l’époux de la nouvelle vice-présidente, Douglas Emhoff, qui a été baptisé @SecondGentleman.

De son côté, Jill Biden, la femme du nouveau président a repris le compte @FLOTUS (Première dame des Etats-Unis) qui était tenu jusqu’ici par Melania Trump.

Premier tweet du président Biden: « Il n’y a pas de temps à perdre pour s’attaquer aux crises auxquelles nous sommes confrontés. C’est pourquoi aujourd’hui, je me dirige vers le bureau ovale pour me mettre au travail en offrant une action audacieuse et un soulagement immédiat aux familles américaines », a-t-il dit, alors que ce dernier n’est pas un grand twittos comme l’a été Donald Trump par exemple.

Le compte de POTUS qui avait été remis à zéro n’avait plus aucune abonné, mais après sa réactivation il comptait déjà 2,4 millions de followers, un nombre qui continuera d’augmenter au fil de sa présidence.

Néanmoins, il semble peu probable que Joe Biden réussisse à lever autant de followers que son prédécesseur Donald Trump, qui avait 88 millions d’abonnés sur son profil personnel soit plus que la population totale de l’Allemagne ou de la République démocratique du Congo.

Le compte Twitter de Donald Trump a toutefois été définitivement supprimé par le réseau social après l’irruption de ses partisans au Capitole. L’ancien locataire de la Maison Blanche avait tenté d’utiliser le compte POTUS pour continuer à communiquer avec ses followers mais ses messages ont été retirés par le réseau social.

« Utiliser un autre compte pour éviter la suspension est contre nos règles », avait alors expliqué un porte-parole de Twitter.

Mais cette décision de bannir le président a été vivement critiquée dans le monde et même par le créateur du réseau social Jack Dorsey qui a constaté que cette mesure établissait un « précédent » qui lui semble « dangereux », à savoir « le pouvoir qu’un individu ou une entreprise a sur une partie de la conversation publique mondiale ».

Coronavirus : Le vaccin Pfizer semble efficace contre le variant anglais selon une étude