L’UATMPE lance un programme d’accompagnement des jeunes porteurs de projets

20 Jan 2021 à 22:08 Economie
L’UATMPE lance un programme d’accompagnement des jeunes porteurs de projets

Dans la conjoncture actuelle, plusieurs jeunes porteurs de projets ne conçoivent plus la création d’entreprise comme un simple moyen de sortir du chômage mais ils la considèrent plutôt comme une indépendance qui les aide à concevoir leur projet de vie, un projet qui va favoriser la création des opportunités d’emploi.

Ceci ne pourra être concevable qu’avec la disponibilité des ressources financières et surtout d’un soutien professionnel pour adopter une approche entreprenariale. D’où l’idée de former de jeunes porteurs de projets et des futurs patrons d’entreprises par l’Union Africaine des très Petites et Moyennes Entreprises (UATPME).

Ces formations qui ont commencé en Novembre dernier et qui vont se poursuivre très prochainement, sont élaborées en partenariat avec Attijariwafa Bank dans le cadre du projet « Intelak », visant à encourager l’entrepreneuriat et favoriser l’insertion socio-économique des jeunes.

À ce sujet, Mohamed Mihraje, président de l’Union Africaine des Très Petites et Moyennes Entreprises chez UATPME  a déclaré que «ce Processus national d’accompagnement a démarré avec un  groupe de 10 porteurs de projets représentant différents secteurs d’activité (Prêt à porter, Agriculture, Pâtisserie, Traitement de déchets plastiques, Confection objets d’art, Entrepôt frigorifique, BTP), tandis que la sélection des candidats a été faite sur la base d’entretiens personnalisés avec les porteurs de projets dans lesquels chaque candidat a présenté son projet.»

Le président de l’UATPME a ainsi poursuivi que « le premier cycle  de formation d’une durée de 5 jours s’est déroulé en distanciel. Le focus était essentiellement porté sur les concepts généraux de l’entreprise, à savoir : le point de départ, comment passer de l’idée à la création de l’entreprise, la finance, la fiscalité, l’étude de marché, les formalités administratives, le business plan (Plan d’affaire), en terminant par le profil de l’entrepreneur qui est le point clé de cette mission, ce dernier doit être coaché, conseillé tout le long de ce processus ».

Cette première phase de formation s’est achevée par la programmation d’entretiens individuels pour chaque porteur de projet par la conseillère de la banque pour une évaluation préliminaire de chaque candidat, la phase finale sera conclue par un dépôt de dossier de financement pour postuler au programme de financement si le porteur de projet en formule la demande.

Pour le « Passeport de l’entrepreneur« , il sera délivré à la fin de ce cycle à chaque porteur de projet ayant participé à l’ensemble des ateliers et séances de conseil et coaching personnalisées. Ce passeport couronne l’achèvement du cycle de formation, et l’accompagnement et pose les premières balises de l’entrepreneur dans son parcours professionnels.

Le Maroc prend part à la 113è Session du Conseil Exécutif de l’OMT