Russie: Arrêté à son retour Alexeï Navalny appelle à manifester

18 Jan 2021 à 17:59 Monde
Russie: Arrêté à son retour Alexeï Navalny appelle à manifester

A peine arrivé en Russie, Alexeï Navalny, l’opposant numéro 1 au président russe Vladimir Poutine s’est fait arrêté. Placé en détention pour 30 jours, il a appelé les Russes à la révolte.

« Alexeï Navalny est placé en détention pour 30 jours, jusqu’au 15 février », a indiqué son avocat Vadim Kobzev sur Twitter.

Après son exil en Allemagne pendant 5 mois pour raisons médicales suite à son empoisonnement présumé, l’opposant au Kremlin a décidé de retourner en Russie. Un retour qui a suscité la curiosité et a été très suivi par les médias.

Alors qu’il était sous contrôle judiciaire lorsqu’il est allé en Allemagne pour se soigner, dès son arrivée en Russie dimanche, naturellement l’opposant du Kremlin a été arrêté. « Nous avons essayé de te tuer, t’es pas mort, tu nous as vexé alors on t’enferme », a déclaré Alexeï Navalny en décrivant son arrestation.

« Ce que ces bandits (au pouvoir) craignent le plus, vous le savez, c’est que les gens descendent dans la rue (…) alors n’ayez pas peur, descendez dans la rue, pas pour moi mais pour vous même, pour votre avenir », a lancé dans une vidéo l’opposant depuis la salle d’audience où il a été condamné à 30 jours de détention.

Alexeï Navalny, 44 ans, militant anti corruption, accuse le président Vladmir Poutine d’avoir orchestré son empoisonnement à l’aide d’une substance proche du Novitchok, un poison développé durant la guerre froide.

Moscou, a démenti toute implication dans l’affaire, et Vladimir Poutine qui refuse de citer le nom de son opposant, a récemment déclaré que si le but était de le tuer, Navalny n’aurait simplement pas survécu.

Cherchant à provoquer le pouvoir et en multipliant les coups d’éclats et manifestations, Alexeï Navalny est devenu le visage de la contestation en Russie.

Suite à son arrestation, son bras droit, Léonid Volkov, a déclaré sur Twitter que les équipes de Navalny « commençaient à se préparer à de grandes manifestations dans tout le pays le 23 janvier ». L’opposant Navalny se prépare à mener une campagne pour les législatives russes prévues en septembre.

Coronavirus : Forte mobilisation pour un accès universel aux vaccins