JO Tokyo : Le gouvernement japonais évoque la possibilité d’une annulation

15 Jan 2021 à 16:15 Sport
JO Tokyo : Le gouvernement japonais évoque la possibilité d’une annulation

Un ministre japonais a admis vendredi que «tout peut arriver» avec les Jeux olympiques de Tokyo reportés par le coronavirus, devenant le premier haut responsable à admettre l’incertitude concernant les Jeux alors que le Japon et d’autres pays luttent contre une recrudescence des cas.

Les Jeux olympiques de Tokyo, qui ont été reportés en raison de la pandémie mondiale de coronavirus, devraient se tenir du 23 juillet au 8 août en 2021.

Taro Kono, ministre de la réforme administrative et réglementaire, n’a pas exclu la possibilité d’une annulation des Jeux olympiques, avec Tokyo et d’autres régions étant actuellement sous état d’urgence jusqu’au 7 février au moins.

Il est le premier ministre du cabinet à s’écarter de l’insistance du Premier ministre Yoshihide Suga selon laquelle le Japon est sur la bonne voie pour organiser des Jeux «sûrs et sécurisés», malgré l’extension de l’état d’urgence cette semaine pour couvrir un total de 11 régions, dont Osaka et Kyoto.

“Vu la situation du coronavirus, tout peut arriver”, a déclaré Taro Kono lors d’un point de presse. “Le comité d’organisation et le CIO (Comité international olympique) doivent bien sûr réfléchir à des plans de secours”, a-t-il ajouté, tout en assurant que le gouvernement nippon préparait “fermement” les Jeux olympiques et paralympiques.

Le soutien du public aux Jeux olympiques a chuté au Japon, un récent sondage ayant révélé que plus de 80% des personnes interrogées pensent que les Jeux devraient être annulés ou reportés à nouveau.

Angleterre : Wayne Rooney met fin à sa carrière de joueur et devient entraîneur