France : Éric Dupond-Moretti épinglé par la justice pour « prises illégales d’intérêt »

13 Jan 2021 à 16:34 Monde
France : Éric Dupond-Moretti épinglé par la justice pour « prises illégales d’intérêt »

Le garde des Sceaux français Eric Dupond-Moretti est dans le viseur de la justice pour des  soupçons de « prise illégale d’intérêts » liés à ses anciennes fonctions d’avocat.

L’enquête visant Eric Dupond-Moretti été ouverte mercredi à la Cour de justice de la République (CJR), a annoncé le parquet général près la Cour de cassation.

« Le parquet général était tenu d’ouvrir cette information judiciaire après l’avis favorable rendu vendredi par la commission des requêtes de la CJR, composée de hauts magistrats et qui fait office de filtre », précise la même source citée par l’AFP.

Cette enquête fait suite à des plaintes déposées par l’association Anticor​ et trois syndicats de magistrats (SM, USM, Unité magistrats SNM FO) qui accusent le ministre de conflits d’intérêts.

Cette affaire est en lien avec les poursuites administratives que l’actuel garde des Sceaux a ordonnées contre deux magistrats du parquet national financier (PNF). Ces derniers ont contribué à une enquête préliminaire avec l’objectif d’identifier la taupe qui se serait chargé d’informer Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog qu’ils étaient sur écoute.

L’accusation de prise d’intérêt pour laquelle la peine encourue est de cinq ans de prison et de 500 000 euros d’amendes pourrait gravement entaché les fonctions de Dupond-Moretti.

Le célèbre avocat des célébrités a été nommé ministre de la Justice en juillet dernier dans le gouvernement de Jean Castex.

Coronavirus: Au moins 1.972.707 morts dans le monde