Revue de presse quotidienne de ce jeudi 14 janvier 2021

14 Jan 2021 à 09:25 Presse
Revue de presse quotidienne de ce jeudi 14 janvier 2021

Ci-après les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi 14 janvier 2021 

L’Opinion

• Souss-Massa : 300 MDH pour la création de retenues collinaires. Un montant de 300 millions de DH (MDH) sera dédié à la mise en place de retenues collinaires pour s’approvisionner en eau potable et irriguer les cultures au niveau de la région Souss-Massa. Ces retenues seront construites dans le cadre d’un partenariat entre le Conseil de la région de Souss-Massa et d’autres parties et ce dans le cadre du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027. L’enveloppe budgétaire nécessaire à la réalisation de ces barrages sera allouée par les ministères de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, celui de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, ainsi que le Conseil de la région.

• Province de Tétouan : vers la promotion de l’éducation inclusive des personnes en situation de handicap. Une rencontre de communication a été organisée, mercredi à Tétouan, en vue de parvenir à mettre en place un programme transversal pour soutenir la promotion de l’éducation inclusive des personnes en situation de handicap au niveau de la province de Tétouan. Cette rencontre a été une occasion pour débattre des moyens et des mécanismes, à même d’instaurer un programme pluriannuel pour soutenir et qualifier les personnes en situation de handicap. Cette manifestation a permis de discuter des actions menées par les différentes parties prenantes et d’examiner leurs propositions, en vue d’unifier les efforts et les interventions menées par tous les secteurs, en particulier ceux de la Santé, la Jeunesse et les sports, la Culture, l’Entraide nationale et la Formation professionnelle, de nature à renforcer l’accès des élèves en situation de handicap aux services éducatifs au niveau de tous les établissements scolaires de la province de Tétouan et à lutter contre la déperdition scolaire chez cette catégorie d’élèves.

Le Matin

• Électricité propre : lancement à Benguérir de la construction d’un centre de recherche sur les réseaux intelligents. Le ministère de l’Énergie et la Coopération sud-coréenne donneront une nouvelle fois corps à leur partenariat en procédant, ce vendredi, au coup d’envoi de l’édification d’un centre de recherche sur les réseaux électriques intelligents. Cette nouvelle structure viendra compléter la plateforme «Green and Smart Building Park». D’un coût global de 220 millions de dirhams, dont 75 millions sont assurés par la Coopération coréenne, le reste étant partagé à parts égales entre le Groupe OCP et l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen), «Green and smart building park» est une plateforme de recherche scientifique dédiée à l’écoconstruction, aux réseaux intelligents et à la mobilité durable initiée par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles.

• Aviation civile: la Présidence du Ministère Public et le BEA renforcent leur coopération. La Présidence du ministère Public et le Bureau d’enquêtes et d’analyses d’accidents d’aviation civile (BEA) relevant du ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, ont procédé à la signature d’une circulaire conjointe pour le renforcement de leur coopération. Cette circulaire consiste à formaliser la coordination entre les deux instances dans le domaine de la conduite des investigations techniques, notamment lors du déroulement des enquêtes techniques sur les accidents et les incidents d’aviation civile. « Le Maroc a une position et une avance sur le sujet », a indiqué à cette occasion la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, mettant en avant l’importance de cette circulaire en vue de se conformer aux standards internationaux et de se mettre à niveau sur certaines recommandations de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale et donc d’avoir un processus de travail avec le ministère Public.

L’Economiste

• Rabat prévoit de nouveaux campus universitaires. Les infrastructures universitaires se renforcent au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra avec de nouveaux campus programmés hors la capitale. Objectif, favoriser la décentralisation de l’offre universitaire au profit des étudiants issus des autres préfectures et provinces de la région. Ainsi, la nouvelle ville de Tamesna sera dotée d’un pôle technologique relevant de l’université Mohammed V de Rabat (UM5R). « La construction de ce projet est sur la bonne voie », indique Mohamed Rhachi, président de l’UM5R. Les travaux concernant le gros œuvre et l’étanchéité sont bien avancés avec un taux de réalisation dépassant les 75%, précise-t-il. D’une capacité d’accueil globale de 4000 étudiants, la réalisation de ce projet va nécessiter la mobilisation d’un investissement de 150 millions de DH. Tous les efforts seront déployés pour respecter le planning qui prévoit l’ouverture de ce campus en septembre 2024.

• La SMIT veut booster l’écotourisme dans les parcs. La Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) s’allie au Département des Eaux et Forêts pour la valorisation touristique de ses parcs. Ce partenariat vise à assurer la promotion de l’investissement touristique, la recherche des ressources de financement en faveur du développement touristique et l’aménagement de nouvelles zones touristiques et/ou d’animation touristique au niveau des cœurs desdits parcs. Cette valorisation se fera selon la vocation de chaque parc en encourageant l’investissement privé et l’accompagnement de la création des TPME pour y investir et animer les circuits touristiques par de nouvelles activités selon un entreprenariat innovant alliant tourisme, économie et biodiversité.

Libération

• Afrique: Les entreprises marocaines présentes dans plus de 45 pays. Les entreprises marocaines sont présentes dans plus de 45 pays africains. Une présence réussie grâce à une approche pragmatique, prudente et progressive, a affirmé le président de la commission Afrique à la Confédération générale des entreprises au Maroc (CGEM), Abdou Diop. « Les entreprises marocaines sont présentes dans plus de 45 pays africains. Elles ont construit depuis une vingtaine d’années, des relations économiques très porteuses avec les différents pays du continent. Ces relations se sont consolidées au fil des années en adoptant une approche pragmatique, prudente et progressive », a souligné Diop, dans une interview accordée à la MAP. Ces relations, a-t-il expliqué, ont débuté avec des exportations/importations dans une approche de commerce et avec les pays les plus proches sur le plan géographique et culturel, à savoir le Maghreb, l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

• Marché obligataire: un mouvement baissier des taux sur le compartiment primaire. Le début de l’année 2021 a été marqué par la poursuite de la tendance baissière des taux, un mouvement qui a concerné les compartiments court et moyen terme de la courbe obligataire primaire, selon Attijari Global Research (AGR). En effet, les taux de rendement des maturités 13 semaines, 52 semaines et 2 ans ont reculé de respectivement 6, 9 et 5 points de bases (PBS), indique AGR dans son « Hebdo Taux » de la semaine allant du 04 au 07 janvier courant. À deux séances de la fin du mois de janvier, les levées cumulées de l’argentier de l’État s’élèvent à 5,5 milliards de dirhams (MMDH), soit 43% du besoin annoncé pour le mois en cours estimé à 12,8 MMDH, indiquent les analystes d’AGR, relevant que la maturité 2 ans a représenté 44% de la demande globale.

Al Bayane

• Bourita s’entretient avec son homologue suédoise. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, par visioconférence, avec la ministre des Affaires étrangères du Royaume de Suède, Ann Linde. Saluant l’excellence des relations entre les deux pays, les deux ministres ont insisté sur l’intérêt d’intensifier le dialogue politique et de renforcer la coopération bilatérale, notamment dans le domaine économique et des énergies renouvelables, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. Sur la question du Sahara marocain, les deux ministres ont réitéré la nécessité pour toutes les parties de respecter le cessez-le-feu et de rester pleinement engagées dans le processus politique sous l’égide des Nations Unies.

• Maroc/Turquie : mémorandum d’entente entre les autorités de régulation. Le Conseil de la concurrence du Royaume du Maroc et l’Autorité nationale de la concurrence de la République de Turquie ont signé mardi par visioconférence un mémorandum d’entente (MoU) visant à promouvoir la coopération bilatérale entre les deux institutions dans le domaine des politiques de concurrence et de l’application des lois de concurrence en vigueur dans les deux pays. Ce MoU met en exergue l’importance de la coopération internationale en matière d’application du droit de la concurrence, notamment dans les domaines de la lutte contre les pratiques anticoncurrentielles transfrontalières. Ce mémorandum d’entente vise également à développer les relations bilatérales entre les deux instances dans tous les domaines leur permettant de renforcer leurs capacités institutionnelles, particulièrement dans le contexte du nouveau système mondial post Covid-19 ainsi qu’à consolider la place et le rôle du partenariat international du Conseil de la concurrence dans la mise en œuvre de sa stratégie adoptée depuis sa réactivation, le 17 novembre 2018.

Al Massae

• Les diplômes des kinés sous la loupe . Le Conseil du gouvernement a adopté le projet de décret n°2.20.874 relatif à l’application de loi n°45-13 relative à l’exercice des professions de rééducation, de réadaptation et de réhabilitation fonctionnelle, en prenant en considération les observations émises sur ladite loi. Ce texte stipule que tout Marocain désirant exercer l’une de ces professions doit déposer un dossier en quatre exemplaires, qui comprend une demande de permission pour l’exercice de la fonction dûment signée, précisant notamment la spécialité choisie et l’adresse professionnelle. Le dossier doit être accompagné des copies légalisées des diplômes sanctionnant des études dans les spécialités précitées.

Akhbar Al Yaoum

• L’ambassade d’Espagne au Maroc a annoncé que jusqu’au 24, les passagers partant du Maroc vers l’Espagne ne sont plus contraints de présenter un PCR négatif à l’arrivée sur le sol espagnol. Et pour cause, la vague de froid qui s’abat, depuis quelques jours, sur le Royaume ibérique. Cette décision, annoncée par l’ambassade d’Espagne au Maroc, coïncide avec le retard du départ vers Huelva du premier groupe des ouvrières agricoles marocaines prévu initialement mercredi. En effet, 500 ouvrières agricoles marocaines devaient se rendre mercredi en Espagne avant que leur voyage ne soit reporté pour vendredi, alors qu’un deuxième voyage a été reprogrammé pour mercredi prochain.

• La peine capitale pour l’assassin de Adnane . La chambre criminelle de premier degré près la Cour d’appel de Tanger a condamné, mercredi matin, à la peine de mort l’accusé principal dans une affaire d’homicide volontaire sur l’enfant mineur (A.B.) à Tanger. Après des plaidoiries ayant duré plus de neuf heures, les magistrats ont été convaincus de l’implication de l’accusé principal poursuivi pour homicide volontaire avec préméditation, enlèvement et séquestration, et détournement de mineur. Les magistrats ont également condamné trois autres accusés, qui résidaient avec l’accusé principal dans le domicile où a été perpétré le crime, à une peine de quatre mois de prison ferme pour non dénonciation d’un crime. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger avaient interpellé, le 11 septembre 2020, l’accusé principal âgé de 24 ans, soupçonné d’homicide volontaire sur un mineur avec attentat à la pudeur.

Assahraa Al Maghribia

• Le Conseil d’Affaires maroco-saoudien veut renforcer la coopération bilatérale et le partenariat. Le Conseil d’Affaires maroco-saoudien a tenu, mardi, une réunion de travail à distance consacrée à l’examen des moyens à déployer pour le renforcement de la coopération économique et commerciale et du partenariat entre les communautés d’affaires des deux pays. Cette séance de travail a été l’occasion de discuter notamment des difficultés et freins qui se dressent devant les hommes d’affaires, de la création d’un fonds d’investissement commun en faveur des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), ainsi que de la tenue de la seconde édition du Forum d’investissement Maroc-Arabie Saoudite. S’exprimant à cette occasion, le coprésident du Conseil, Khalid Benjelloun, a indiqué que cette réunion, qui intervient dans un contexte mondial et régional nouveau et instable, se veut une opportunité de donner un nouvel élan aux relations de coopération économique entre les deux pays.

• France: les derniers développements de la question du Sahara marocain mis en avant lors d’une visioconférence. Les derniers développements de la question nationale à la lumière de la décision des Etats-Unis de reconnaître la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara, ont été mis en avant lors d’une visioconférence organisée, récemment, à l’initiative du Consulat du Royaume à Orly, en partenariat avec l’Association “Mémoire France-Maroc”. Cette rencontre virtuelle, tenue sous le thème « le Sahara Marocain, Histoire, présent et perspectives », s’inscrit dans le cadre des cycles de conférences organisées par la représentation consulaire marocaine sur « le devoir de mémoire et de transmission ». Elle a été animée par d’éminents intervenants des milieux universitaire, politique et associatif: Aabadila Semlali, chercheur sur le dossier du Sahara marocain, Youssef Chiheb, Youssef Chiheb, professeur et consultant en développement à l’Université Paris XIII, Ali Najab, ancien détenu dans les camps de Tindouf, auteur du livre “25 ans, dans les geôles de Tindouf”, ainsi que Françoise Bastide, sociologue et conférencière résidente à Dakhla et Nouria Zendafou Rezek, présidente de l’Association « Mémoire France Maroc ».

Al Alam

• Aghbala : Une équipe médicale au chevet d’une femme en phase d’accouchement . Une équipe médicale s’est rendue, mardi, dans les Douars de Tatnblal et de Boutmcht dans la commune rurale d’Aghbala (Province de Béni Mellal) pour assurer l’accouchement d’une femme enceinte et apporter les soins nécessaires à une autre, dans le cadre de la mise en oeuvre des mesures prises par le comité provincial de veille et de lutte contre les effets de la vague de froid dans cette province. Un communiqué de la préfecture de la province de Béni Mellal indique qu’aussitôt informés ce matin, les autorités locales, accompagnées d’un médecin et de deux sages-femmes exerçant au centre de santé d’Aghbala, se sont rendus à Douar Tatnblal pour s’informer de l’état de santé d’une femme enceinte en phase d’accouchement. La femme enceinte a été prise en charge par l’équipe médicale et pu accoucher à domicile d’un bébé en très bonne santé, relève la même source. Les femme et son bébé ont été par la suite évacués vers le centre de santé d’Aghbala pour bénéficier d’un suivi médical et des premiers contrôles post-accouchement.

• « Moov Africa », une nouvelle marque du groupe Maroc Telecom. Le Groupe Maroc Telecom, opérateur télécoms de référence et leader dans plusieurs pays, vient de lancer sa nouvelle marque au sein du monde des télécoms africains « Moov Africa ». A travers cette marque , les filiales du Groupe Maroc Telecom sont désormais réunies autour d’une identité commune, annonce le Groupe dans un communiqué. « Aujourd’hui, un nouveau chapitre de cette épopée commune s’ouvre à travers une nouvelle identité de marque qui rassemble les 10 filiales télécoms africaines de Maroc Telecom, forte d’un plus large territoire de présence et des effets de synergie qui contribueront au rayonnement commercial de la marque dans chaque pays », relève le communiqué. Cette nouvelle marque Moov Africa révélera au monde le caractère panafricain du Groupe Maroc Telecom : une marque continentale et un exemple de succès de la coopération Sud-Sud », souligne le groupe.

Al Ittihad Al Ichtiraki

• Délégation des pouvoirs d’autorisation de filmer au sein des établissements d’enseignement publics aux AREF et aux directions régionales. Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a décidé de déléguer les pouvoirs d’autorisation de filmer et d’enregistrer au sein des établissements d’enseignement publics aux Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF) et aux directions régionales, sauf pour les opérations à caractère national qui restent de la compétence des services centraux concernés. Cette décision s’inscrit, notamment, dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la Charte nationale de la déconcentration administrative et de l’application des dispositions de la loi n° 55.19 relative à la simplification des procédures administratives pour rapprocher l’usager des services de base, indique le ministère dans un communiqué.Elle vise à accélérer l’examen et le traitement des demandes des différents organes médiatiques, à faciliter leur travail et à les aider à suivre les différentes questions relatives à l’éducation et à la formation dans les meilleures conditions, eu égard à leur grand rôle dans la promotion de l’école marocaine et la sensibilisation de la société à son importance et ses enjeux.

• Lancement à Laâyoune d’un centre d’éducation par le sport, en présence de David Schenker. L’ONG TIBU-Maroc et l’ambassade des États-Unis à Rabat ont lancé, samedi à Laâyoune, un centre d’éducation par le sport, en présence du Sous-secrétaire d’Etat américain en charge des questions du Proche Orient et de l’Afrique du Nord, David Schenker. Quelque 200 jeunes enfants, âgés entre 12 et 16 ans, bénéficieront des services de ce nouveau Centre TIBU Laayoune by US Embassy Morocco destiné au développement des compétences motrices, cognitives et socio affectives, favorisant une transformation durable par le sport. Ce nouveau centre, inauguré en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, est le premier dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et le 22ème à l’échelle nationale.

Bayane Al Yaoum

• Tenue à Rabat de la 11ème réunion du Comité consultatif de défense maroco-américain. En exécution des Hautes Instructions Royales relatives à la tenue de la 11è session du Comité consultatif de défense (DCC), le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la Défense nationale, M. Abdeltif Loudyi, a reçu, mardi au siège de cette Administration, le Sous-Secrétaire à la Défense US, chargé des Affaires politiques, M. Anthony Tata, en visite de travail de trois jours dans le Royaume à la tête d’une importante délégation militaire. Au début de leurs discussions, les deux responsables ont exprimé leur satisfaction quant à la solidité, l’excellence et la durabilité des liens privilégiés et du partenariat stratégique d’exception qui unissent les États-Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc, indique un communiqué de l’Etat Major Général des Forces Armées Royales (FAR).

• Sumitomo et Yazaki: 912 MDH pour construire 4 usines au Maroc. Deux protocoles d’accord pour la création de quatre usines dans le secteur automobile d’un investissement global de 912 millions de dirhams (MDH) et générant 8.300 emplois ont été signés, mardi à Casablanca, entre le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique et les deux groupes japonais Sumitomo et Yazaki. Signés lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, ces deux accords portent sur la réalisation de nouvelles unités industrielles de production de faisceaux de câbles par les deux groupes japonais. L’investissement de Yazaki, d’un montant de 462 MDH, consiste en l’extension de ses activités au Maroc à travers la création de trois nouvelles usines du groupe à Tanger, Kénitra et Meknès, permettant de créer 6.300 emplois.

Rissalat Al Oumma

• Les séparatistes du « polisario », des pions dans le jeu politique algérien. Les séparatistes du « polisario » sont utilisés comme des pions dans le jeu politique algérien, indique mardi le portail d’information indonésien « Kompasiana ». « Le +polisario+ a perdu le soutien de nombreux pays africains et latino-américains (…). La plupart de ses activités sont contrôlées par l’Algérie », écrit l’auteur de l’article, le journaliste Veeramalla Anjaiah. Il a également souligné que tous les droits des Sahraouis prisonniers des « camps de Tindouf » ont été bafoués par le « polisario ». « Personne n’est autorisé à quitter les camps de Tindouf. Les Sahraouis souhaitant rejoindre le territoire marocain ont été réprimés par le +polisario+ d’une main de fer », a regretté M. Anjaiah.

• Casablanca: Un olivier planté en signe de fraternité entre musulmans et juifs. Des acteurs associatifs, musulmans et juifs, ont planté, mardi à Casablanca, un olivier renvoyant à la fraternité et à la paix entre les membres des deux religions monothéistes. Par cette action symbolique, qui s’est déroulée au jardin du Stade Olympique Casablancais (SOC) Simon Pinto, l’équipe dudit club et les membres de l’Association Marocains Pluriels ont voulu ainsi célébrer la décision des Etats-Unis de reconnaître la pleine souveraineté du Maroc sur son Saraha et les « Retrouvailles » entre le Royaume et l’Etat d’Israel. « Aujourd’hui, nous nous sommes saisis d’une magnifique occasion pour planter cet Olivier de la Fraternité pour la Paix », a dit, dans une déclaration à la MAP, le président de Marocains Pluriels, Ahmed Ghayat, en marge de cette cérémonie ayant rassemblé des artistes, des personnalités de la société civile, d’entrepreneurs, de femmes et d’hommes de Lettres.

Al Ahdath Al Maghribia

• Bouffée d’air pour les restaurateurs. Le gouvernement a donné son feu vert pour l’ouverture des restaurants qui pourront de nouveau servir leurs clients après 3 semaines de fermeture. A cet effet, le président de la Confédération des restaurateurs Rahhal Sellami a fait savoir que les services du ministère de l’Intérieur ont autorisé les restaurateurs à reprendre leurs activités, notant, en revanche, que les autorités ont insisté sur le respect de l’heure de fermeture, fixée à 20h et des mesures préventives en vigueur dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19.

• Madaëf Eco6: Appel à projets pour dynamiser l’entrepreneuriat à Saïdia Resorts. La Société de développement Saïdia (SDS) a lancé, du 12 janvier au 22 février, un appel à projets dans le cadre de la 3ème édition du programme « Madaëf Eco6 » pour la dynamisation de l’entrepreneuriat à la station Saïdia Resorts. L’édition Saïdia Resorts est ouverte à tous les porteurs de projets, start-up, très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) et grandes entreprises, indique la SDS dans un communiqué, précisant que cet appel à projets se tient via la plateforme « www.madaef-eco6.ma ». Les projets éligibles pour cette édition doivent avoir trait aux univers de Saïdia Resorts et de son arrière-pays via l’animation culturelle, le développement durable, la mobilité douce, les commerces et la restauration, le sport et les loisirs, ainsi que les services aux touristes et aux unités hôtelières, explique la même source.

Revue de presse quotidienne de ce mercredi 13 janvier 2021