Nouvelle souche Covid-19/Maroc: Plus de 3.500 collégiens et lycéens testés dans la région RSK

14 Jan 2021 à 11:14 Société
Nouvelle souche Covid-19/Maroc: Plus de 3.500 collégiens et lycéens testés dans la région RSK

Une campagne de dépistage d’envergure au SARS-COv-2 en milieu scolaire a était lancé dans 6 régions du Maroc vendredi 8 janvier dernier. Cette opération menée, à la demande du ministère de la santé et en étroite collaboration avec le ministère de l’éducation nationale, vise 30.000 collégiens et lycéens répartis sur les régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan Al Hoceima, Marrakech-Safi et Souss Massa. 

Dans une circulaire en date du 7 janvier adressée aux directeurs régionaux de la santé des régions précitées, le ministère de la santé indique que cette opération de dépistage intervient suite à l’apparition de nouveaux variants dudit virus. Elle a comme objectif d’estimer le niveau de circulation du virus chez la population de moins de 18 ans et de caractériser génétiquement les variants circulants, précise la même source.

Eu égard à l’importance de cette opération, le département de Khalid Ait Taleb a ainsi demandé aux directeurs régionaux de la santé de « procéder à la collecte et l’acheminement des prélèvements vers les laboratoires désignés, conformément aux procédures détaillant les aspects techniques, opérationnels et éthiques qui lui seront communiquées par la direction de l’Épidémiologie et de la lutte contre les maladies ». 

Dans les détails, 10.000 collégiens et lycéens seront dépistés dans la région de Casablanca-Settat, tandis qu’à Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan Al Hoceima, Marrakech-Safi et Souss Massa, 4.000 élèves seront testés par région soit un total de 18.000. Ainsi, et dans les 6 régions citées, 28.000 collégiens et lycéens seront dépistés.

Photo Mounir Mehimdate

Plus de 3.500 élèves dépistés dans la région RSK

Joint par Hespress Fr, Mohamed Aderdour, directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de la région de Rabat-salé-Kénitra, a confié que les 4.000 tests accordés à sa région ont été répartis sur les sept directions provinciales avec un échantillon de 100 tests au profit des missions françaises au Maroc, notamment le lycée Descartes et André Malraux (50 tests chacun).

« Le but étant de chercher parmi les collégiens et lycéens, les nouvelles variantes du coronavirus, notamment la souche britannique qui se caractérise par sa propagation rapide parmi les jeunes« , nous dit Aderdour, notant qu’il y a eu une implication sérieuse dans cette opération de la part des élèves dépistés, des cadres de l’enseignement, mais aussi des équipes du ministère de la santé, et des autorités locales et provinciales.

Les résultats de cette opération de dépistage, qui a démarré vendredi 8 janvier et pris fin mercredi 13 janvier au niveau de la région de Rabat, seront dévoilés dans 24H à 48 heures précise, Mohamed Aderdour, soit au plus tard, vendredi 15 janvier.

« On est plutôt rassurés quant à l’état de santé de nos élèves, mais nous le serons davantage à travers cette opération de dépistage menée par le ministère de la santé en collaboration avec le ministère de l’éducation nationale« , a-t-il ajouté.

Photo Mounir Mehimdate

Le directeur de l’AREF de RSK, fait savoir que depuis le lancement de cette opération, et au jour d’aujourd’hui, plus de 3.500 élèves ont été dépistés au niveau de la région de RSK. soit 96% du total des tests exigés (4.000). La dernière province dans la liste de l’AREF de Rabat est Témara où les autorités du ministère de la santé ont procédé mercredi au dépistage des élèves.

Pédophilie: Comment protéger les enfants des prédateurs sexuels?