Confirmation de 11 cas du nouveau variant Covid-19 en Ile-de-France

13 Jan 2021 à 12:17 Monde
Confirmation de 11 cas du nouveau variant Covid-19 en Ile-de-France

L’Agence régionale de Santé (ARS), a fait état mercredi de onze (11) cas de contamination au nouveau variant du coronavirus en Ile-de-France.

Le directeur d’ARS, Aurélien Rousseau, qui était l’invité de BFMTV-RMC, a indiqué qu’une enquête est en cours pour deux des onze cas pour comprendre l’origine de la contamination, alors qu’une enquête menée la semaine dernière fait état de la présence de la nouvelle souche dans environ 1% des tests positifs au Covid-19 dans l’hexagone.

Outre ces 11 cas avérés, « une quarantaine de cas » suspects ont été recensés dans la région, a encore dit Rousseau, au moment où la multiplication des cas du variant britannique inquiète fortement les autorités sanitaires françaises.

A noter que le ministre de la santé Olivier Véran avait déclaré, mardi devant la commission des affaires sociales du Sénat, que le variant anglais a été retrouvé dans environ 1% des tests positifs au Covid-19 en France, selon les résultats préliminaires d’une enquête menée sur deux jours la semaine passée, faisant état d’une « dispersion territoriale qui fait qu’il n’y a pas [une] région qui concentrerait de nombreux cas ».

Dans le même contexte, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, instance mise en place pour éclairer le gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire, a évoqué mercredi sur France Info « une course de vitesse » face à l' »apparition inéluctable » de ce variant.

« De toute façon on va avoir une extension du variant anglais », a averti Delfraissy, ajoutant que la « question n’est pas de le bloquer » car « on ne peut pas », mais « d’essayer de la ralentir en prenant un certain nombre de mesures ».

« L’apparition de ce variant anglais peut nous conduire à des chiffres de plusieurs dizaines de milliers de personnes touchées si on se projette début avril », a-t-il expliqué.

Moncef Slaoui quitte l'opération Warp Speed à la demande de l'équipe Biden