Peine de mort pour le violeur et tueur d’Adnane

13 Jan 2021 à 10:14 Société
Peine de mort pour le violeur et tueur d’Adnane

La chambre criminelle près la Cour d’appel à Tanger, a condamné, ce mercredi, le violeur et tueur de l’enfant Adnane, à la peine capitale.

A l’issue d’une plaidoirie de 9 heures, le tribunal s’est dit convaincu que le mis en cause principal dans cette affaire, a commis son forfait avec préméditation.

Pour leur part, les trois complices de l’assassin, soit ses colocataires, ont écopé chacun de 4 mois de prison ferme pour « non dénonciation d’un crime ».

Pour rappel, les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger avaient interpellé, le 11 septembre 2020, l’accusé principal âgé de 24 ans, soupçonné d’homicide volontaire sur un mineur avec attentat à la pudeur.

Les recherches et investigations des éléments de la Sûreté nationale sur la disparition de ce mineur de 11 ans avaient révélé qu’il s’agit d’une disparition à caractère criminel, surtout que le visionnage d’enregistrements vidéos avait démontré l’implication présumée d’un individu qui a entraîné la victime, près du domicile de sa famille.

Un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), avait fait savoir que les recherches et le diagnostic menés par la police judiciaire, appuyée par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), avaient abouti à l’identification du suspect, qui résidait près du domicile de la victime, et à son interpellation. Les enquêteurs ont ensuite réussi à trouver le lieu où le mis en cause s’est débarrassé de la dépouille.

Les premiers éléments de l’enquête avaient révélé que le mis en cause a emmené la victime dans un appartement qu’il loue dans le même quartier résidentiel, l’a agressée sexuellement et commis l’homicide volontaire, au même jour et à la même heure, avant de procéder à l’enterrement du corps non loin de son domicile.

Maroc : Des SDF meurent dans la rue dans l’indifférence générale