L’affaire du Sahara marocain expliquée par Youssef Amrani

12 Jan 2021 à 16:35 Politique
L’affaire du Sahara marocain expliquée par Youssef Amrani

Le conflit autour le Sahara marocain a marqué plusieurs déformations depuis son déclenchement. Connaissant moins ou peu l’histoire du Sahara marocain, l’opinion publique, notamment sur internet, a souvent été victime de désinformations véhiculées par différents acteurs.

 «Mythes et réalités : comprendre le différend créé autour du Sahara marocain», c’est l’intitulé du podcast de 37 minutes, réalisé en anglais et diffusé par l’Ambassade du Maroc à Pretoria à l’occasion du 77ème anniversaire du Manifeste de l’Indépendance.

Au micro de ce podcast, l’Ambassadeur du Maroc à Pretoria, Youssef Amrani, répond en détail à huit questions de la journaliste Janice Graver, en évoquant l’ancrage identitaire du Sahara marocain, en passant des dynamiques onusiennes aux vérités juridiques.

Adressée à une opinion publique sud-africaine peu ou mal informée des réalités du dossier du Sahara Marocain, cette initiative de l’Ambassade du Royaume balaie dans son sillage les contrevérités, les mensonges et les déviances d’une narrative biaisée que d’aucunes parties malintentionnées voudraient, par ruse et manipulation, enraciner dans les consciences et les mémoires du pays arc en ciel.

Exercice de clarification, de précision et de contextualisation, l’Ambassade du Maroc à Pretoria a expliqué que ce podcast à valeur pédagogique, se propose de déconstruire, faits et arguments à l’appui, les plus récurrentes des allégations fallacieuses que les idéologues d’un temps révolu se complaisent à rabâcher inlassablement.

Dans ce posdcat, Youssef Amrani  essaie d’aiguiller les appréciations, corriger les incompréhensions et orienter les consciences d’une opinion publique sud-africaine trop longtemps exposée au discours rébarbatif et mensonger du «polisario» et ses relais.

Cette initiative, largement diffusée sur différentes plateformes digitales et réseaux sociaux en Afrique du sud et au-delà dans la région australe du continent africain, puise essence dans des contextes et des momentums encore particuliers aujourd’hui qu’ils ne l’étaient hier.

Youssef Amrani, ex-ambassadeur du Maroc en Colombie, Mexico ou encore le Chili soutient dans sa déclaration que le Maroc a une cause légitime et que toute les raisons sont réunies pour exprimer dans la plus grande des clartés et dans le plus simple des langages, les vérités présentes et passées qui ont toujours confirmé, conforté et renforcé une démarche marocaine imbibée de responsabilité, de droiture et de justesse.

Le diplomate marocain a ainsi précisé que la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur ses provinces sahariennes, l’ouverture d’une multitude de Consulats généraux de pays frères et amis à Dakhla et Lâayoune et plus globalement les prises de position de la communauté internationale, traduisent toutes à l’unisson l’ascendant du droit sur l’idéologie, de l’unité sur la division et de la cohérence sur les fake news.

Le Comité consultatif de défense maroco-américain tient sa 11 réunion