USA : Twitter suspend définitivement le compte personnel de Donald Trump

09 Jan 2021 à 10:19 Monde
USA : Twitter suspend définitivement le compte personnel de Donald Trump

Twitter a suspendu définitivement le compte de Donald Trump vendredi après-midi, invoquant le risque d’une nouvelle incitation à la violence.

 La décision de Twitter de fermer le compte de Donald Trump intervient à la suite de l’encouragement du locataire de la Maison Blanche à un rassemblement à Washington, DC, qui a entraîné l’assaut d’une foule sur le bâtiment du Capitole, qui a causé au moins cinq morts.

Pendant des années, le président a utilisé son compte Twitter pour toucher ses près de 90 millions d’abonnés sur la plateforme afin de contourner les médias traditionnels.

De nombreux critiques soutiennent depuis longtemps que Twitter devrait adopter une position plus ferme contre Trump en raison de son utilisation dangereuse de la plate-forme pour répandre des mensonges et une rhétorique violente.

« Dans le contexte des événements horribles de cette semaine, nous avons clairement indiqué mercredi que des violations supplémentaires des règles de Twitter entraîneraient potentiellement cette même ligne de conduite », explique le réseau social.

Avant l’interdiction permanente, Twitter avait précédemment suspendu temporairement les tweets de Trump mercredi pour avoir violé ses politiques d’intégrité civique et de violence, et a averti qu’il pourrait le suspendre définitivement s’il continuait de violer ses politiques. Désormais, les utilisateurs ne peuvent plus voir les tweets de Trump et ce dernier est incapable de publier sur son compte.

Cette décision intervient alors que des centaines d’employés de Twitter ont exhorté le PDG Jack Dorsey à suspendre définitivement Trump.

La veille de la suspension permanente de Twitter, Facebook a bloqué le compte de Trump sur sa plate-forme, qui compte des dizaines de millions d’abonnés, de la publication et a souligné que l’interdiction serait en vigueur pendant au moins deux semaines jusqu’à l’investiture du président élu Joe Biden.

Coronavirus/Variant : L'état d'"incident majeur" déclaré à Londres