Covid-19/Crise: El Otmani souligne l’importance des mesures décidées par le CVE

07 Jan 2021 à 19:29 Gouvernement
Covid-19/Crise: El Otmani souligne l’importance des mesures décidées par le CVE

Président ce jeudi une réunion du Conseil de gouvernement, le Chef de l’exécutif, Saad Eddine El Otmani, a estimé que le Comité de veille économique (CVE) a pris d’importantes décisions qui reflètent la détermination du gouvernement à faire face aux répercussions de la pandémie du Covid-19.

Le CVE, a-t-il dit, a constaté que l’activité économique nationale poursuit son redressement progressif suite aux développements récents de certains indicateurs conjoncturels clés, à savoir l’atténuation de la contraction du PIB trimestriel de 8 points entre T2 et T3, l’allégement du déficit commercial de 26% et des avoirs officiels de réserve couvrant plus de 7 mois d’importations de biens et services,

Certains secteurs peinent encore à renouer avec la reprise, à l’instar du tourisme, du transport aérien et de certaines activités tertiaires, formant le souhait de voir l’opération de vaccination contre le coronavirus, qui devrait être lancée prochainement, contribuer au redressement de la situation économique nationale, a-t-il encire relevé.

Et d’assurer qu’afin d’atténuer les répercussions sur les secteurs les plus touchés par cette crise, il a été décidé de proroger la date limite d’octroi des crédits « Relance » au 31 mars 2021 et d’introduire des mesures d’assouplissement et d’amélioration des termes d’utilisation de cette offre et ce, en tenant compte de la situation épidémiologique qui nécessite plus de prudence et de respect des mesures sanitaires.

Le CVE a décidé de prolonger les mesures d’appui qui sont dédiées aux secteurs du tourisme, de l’évènementiel et des traiteurs et des parcs d’attraction et de jeux, jusqu’au 31 mars 2021, notamment, l’octroi de l’indemnité forfaitaire mensuelle de 2.000 dirhams pour les affiliés à la CNSS, et bien d’autres mesures liées au transport touristique, a-t-il ajouté.

El Otmani a de même rappelé que de nouveaux contrats-programmes sont entrés en vigueur à partir du premier janvier 2021, couvrant le secteur de la presse, des industries culturelles et créatives, les salles de sport privées et les crèches, outre un autre contrat-programme visant à soutenir les restaurateurs, affiliés à la CNSS, qui sont affectés par les décisions prises pour contenir la propagation de la pandémie.

Ces mesures, a-t-il dit, s’inscrivent dans le cadre de l’interaction positive du gouvernement avec les secteurs et activités touchés par la pandémie, saluant, à cet égard, les efforts déployés par l’ensemble des départements de ce comité, avec à leur tête le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, ayant contribué au suivi des différentes mesures prises.

Trois nominations à de hautes fonctions validées en Conseil de gouvernement