Liège-Airport, hub logistique de rang mondial et fierté de la Wallonie

09 Fév 2021 à 09:02 Economie
Liège-Airport, hub logistique de rang mondial et fierté de la Wallonie

Alors que le secteur du transport aérien s’est effondré avec la crise du coronavirus causant une baisse du trafic sans précèdent, un aéroport plus que tout autre a réussi à tirer son épingle du jeu, lors des 10 premiers mois de l’année écoulée, en enregistrant une croissance de 20% par rapport à 2019  dont, 10 à 15% provenant de l’e-commerce : Liège Airport !

Situé au centre du triangle d’or, Paris, Amsterdam, Francfort, l’aéroport de Liège est le 3ème aéroport de Belgique en termes de volume de passagers se consacrant en cela à développer plutôt, une offre de vols low cost, bien que des compagnies aériennes y opèrent également, des vols réguliers.

Liège Airport est accessible via 6 autoroutes : moins de 30 minutes depuis l’Allemagne, moins de 20 minutes depuis les Pays-Bas. Temps chrono de 10 minutes depuis Liège, avec la ligne TGV directe Bruxelles Cologne. Il touche également quelques 400 millions de consommateurs. Un parking de 2700 places est mis à disposition des passagers. Et pour rendre leur expérience de voyage la plus agréable possible, des boutiques sont présentes dans un espace commercial de 1100m². De ce fait, ce grand terminal de 15 500 m2 est perçu comme accueillant, déstressant et à taille humaine.

Mais que l’on s’y trompe pas ! Liège Airport d’un autre côté est une référence mondiale en termes de logistique et de fret. C’est une fierté pour les Wallons car il est sans aucun doute une locomotive de l’économie de cette région francophone du sud de la Belgique, la Wallonie.

Il vient d’ailleurs de remporter le prix de meilleur aéroport cargo du monde en 2020 lors de la 36ème édition des «Air Cargo News Awards » qui s’est déroulée en novembre à Londres par vidéoconférence. Il était en compétition avec Amsterdam Airport Schiphol, Anchorage International Airport (Etats-Unis), Hong Kong International Airport et Brussels Airport Company. Il a dépassé le million de tonnes de marchandises transportées.

Sa situation au cœur d’une région qui concentre les plus grandes industries ayant recours au transport aérien et par où transitent 66 % du fret européen l’excellente connexion aux réseaux autoroutier et ferroviaire lui ont conféré autant d’atouts compétitifs pour cette consécration. Pour les exportateurs marocains, il s’agit clairement d’une option pour consolider leurs positions sur les marchés européens.

Ces atouts ont convaincu des grands opérateurs comme Fedex, Alibaba, Ethiopia Cargo Airlines, Air China Cargo à y établir leur plateforme européenne. A côté d’eux se greffe tout un écosystème de sociétés de services spécialisés, de la maintenance dédiée aux compagnies aériennes au groupage du fret en passant par le transport et l’hébergement des chevaux.

Liège Airport est par ailleurs réputée pour son expertise dans les produits de la santé. L’aéroport liégeois joue ainsi un rôle majeur dans la gestion de la pandémie du Covid-19. Aujourd’hui plus que jamais, Liège Airport compte aussi être un maillon important dans la gestion des futurs vaccins contre le coronavirus. En effet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a choisi cet aéroport cargo, aux côtés de sept autres aéroports à travers le monde, pour servir de plaque tournante dans l’acheminement de fournitures critiques (comme les masques, gants, kits de test, …).

En avril dernier, au plus fort de la première vague de la pandémie du coronavirus, l’aéroport de Liège a servi de plaque tournante pour l’acheminement du matériel médical et des masques à plusieurs pays. Il est également en pôle-position pour le transport des vaccins contre le Covid-19, les entreprises belges étant au premier rang dans la production du vaccin. « Notre capacité à travailler 24h/24 a également été déterminante dans la décision de l’OMS », explique Luc Partoune, CEO de Liège Airport.

La Wallonie se positionne ainsi comme hub logistique pour l’ensemble de l’Europe, tout comme la Chine et la Malaisie en Asie, l’Afrique du Sud ou le Ghana et l’Ethiopie en Afrique ou le Panama en Amérique. Par ailleurs, Liège Airport a commencé à transporter du matériel médical vers la Chine au début de l’épidémie et plus tard vers l’Europe. Plusieurs avions en provenance de Chine notamment s’y sont posés avec à leur bord, des lots de masques, des équipements de protection et des kits de test envoyés par la Fondation Alibaba et la Fondation Jack Ma, du nom du fondateur et ancien patron du géant chinois de l’e-commerce.

L’aéroport de Liège est le septième plus grand aéroport européen pour le transport aérien des marchandises. Plus de 870 000 tonnes de marchandises ont transité par Liège Airport en 2018 et aujourd’hui le million de tonnes a été amplement atteint au cours des onze premiers  mois de 2020. Il s’est appuyé en cela, sur la formidable densité de ses connexions par les airs et par le rail et d’un accès aisé aux entrepôts et aux centres de stockages essentiels.

Outre le réseau européen de TNT qui a été progressivement consolidé, ce sont les liaisons intercontinentales qui font désormais de Liège Airport un hub de rang mondial. « Nous relions plus de 250 aéroports à travers le monde avec Fedex, Qatar Airways, Ethiopian, AirBridgeCargo, CAL, Astral, Air China Cargo, SF Express, Icelandair… Liège est devenu un village du monde pour toutes les marchandises à forte valeur et qui doivent se déplacer vite et loin » , assure le CEO de Liège Airport.

Chaque année Liège Airport poursuit son expansion, fort d’une demande qui ne faiblit pas. Il emploie 91 000 personnes actuellement et tout en continuant à recruter, il envisage un millier d’autres dès que le terminal « Alibaba » sera opérationnel à la fin de sa construction vers la fin de l’année ou le début de la suivante, quand le géant de l’e-commerce chinois sera installé sur le tarmac liégeois.

Licenciement économique : 177 hôtesses et stewards d’AMS font encore les frais de la crise de l’aérien